04 37 61 05 06
/
/
LPO locales

Isère

Nos actions

Protection des espèces

Tous les ans, la LPO mène des campagnes spécifiques de sauvetage et de préservation en plus de la veille environnementale des espèces protégées. Les naturalistes salariés et bénévoles de la LPO étudient et dénombrent ainsi les oiseaux migrateurs permettant de poursuivre le travail d’analyse scientifique, de protection des oiseaux, de sensibilisation, d’éducation et de formation.

GALLIFORMES DE MONTAGNE

La protection des galliformes de montagne a pour objectifs d’améliorer les connaissances sur l’état de conservation des populations, de suivre leur évolution, d’obtenir l’arrêt de leur chasse en Isère et de sensibiliser au dérangement. Cette expertise nous permet de préconiser les mesures de conservation adéquates à mettre en œuvre afin de répondre aux différentes menaces pesant sur ces espèces ou leurs habitats.

Une personne tient un panneau "Tétras lyre, refuge hivernal : merci d'éviter cette zone", dans un paysage enneigé
© Yves de Malmazet

BUSARDS

La survie des populations de busards cendrés nichant en milieu agricole dépend presque entièrement des actions de surveillance et de protection. Depuis 30 ans, la LPO de l’Isère mobilise donc des salariés, des bénévoles et des écovolontaires afin d’assurer le bon déroulement de cette campagne de sauvegarde des nichées de busards cendrés. L’objectif est d’une part, de protéger les busards cendrés en période de reproduction, mais d’autre part, de trouver une solution durable pour assurer le maintien des populations à travers le maintien de friches favorables à la nidification de l’espèce. La LPO mène donc des actions de protection, mais aussi de sensibilisation, notamment auprès des agriculteurs, afin de trouver une solution commune et durable.

Un jeune busard cendré au nid
Jeune Busard cendré © Jean-Baptiste Srobel

AMPHIBIENS

Depuis 25 ans la LPO de l’Isère mobilise son équipe, salariée et bénévole, pour la campagne de sauvetage des amphibiens grâce au soutien du Département de l’Isère. Plusieurs sites, recensés en Isère comme prioritaires pour la conservation des amphibiens sont équipés tous les ans entre février et mars.  Des barrières-pièges sont installées le long des routes permettant d’intercepter les amphibiens avant qu’ils ne traversent la route. Les animaux tombent dans des seaux, sont recueillis tous les matins puis déposés de l’autre côté de la route pour leur permettre de poursuivre leur migration. Des milliers d’amphibiens sont ainsi sauvés chaque année !

Crapaud calamite, gris-brun et vert.
Crapaud calamite © Anaëlle Atamaniuk

D’autres actions sont également menées :

  • Le déplacement de populations d’amphibiens
  • La construction de passages à petites faune (Le Grand Lemps, Le Cheylas, Charavines…)
  • La création ou la restauration de mares

La LPO de l’Isère développe de nombreux partenariats professionnels et accompagne de nombreuses entreprises notamment dans l’étude d’impact et la mise en place de mesures compensatoires. Nous travaillons ainsi avec les carriers (les carrières abritent de nombreuses espèces protégées comme les guêpiers), avec Enedis (suivi et protection des lignes électriques pour éviter les risques d’électrocution) avec RTE (suivi des nichoirs à faucon crécerelle sur les pylônes électriques et protection des lignes) ou encore TE38 (pour prendre en compte la trame noire et notamment l’éclairage public des communes).

De plus en plus d’entreprises rejoignent également le programme Refuge de la LPO en développant des gestes écocitoyens favorables à la biodiversité et en suivant nos recommandations !

Dernières actualités

Protection des espèces
Ecureuil roux

Résultats du protocole d’observation des écuroducs

Isère
/
18 mai 2022
GENESE DU PROJET : CONTEXTE, RATIONNEL Depuis plus de 2 ans, la LPO installe des écuroducs dans le cadre du contrat vert et bleu piloté par Grenoble Alpes Métropole. Cette...