Qui sommes-nous ?


JPEG - 243.8 ko

LPO Auvergne-Rhône-Alpes


Notre mission est d’agir pour la nature et la biodiversité, avec l’ensemble des citoyens et tous les acteurs de la société, afin d’assurer la sauvegarde des espèces sauvages et la préservation de leurs habitats

La LPO Auvergne-Rhône-Alpes en chiffres :

  • 8875 adhérents
  • 90 salariés
  • 2 réseaux thématiques groupe chauves-souris et herpétologique Rhône-Alpes,
  • 15 millions de données naturalistes dans les bases de données Visionature
  • 7 Plans nationaux d’actions déclinés au niveau régional
  • 2 réserves naturelles nationales et 3 réserves naturelles régionales en gestion et la création d’une quatrième
  • 11 ENS
  • 4 sites Natura 2000
  • 1 site ORE (Obligations réelles environnementales) confié à la LPO
  • 11 propriétés LPO
  • Près de 3800 refuges LPO, plus de 6505 ha

Le Bureau de la LPO AuRA :

  • Marie-Paule de Thiersant : Présidente
  • Christian Bouchardy : Vice-Président
  • Thierry Lengagne : Vice-Président
  • Chantal Guélin : Trésorière
  • Jean-François Pont : Trésorier Adjoint
  • Robert Guélin : Secrétaire

La Ligue pour la Protection des Oiseaux Coordination Auvergne-Rhône-Alpes (LPO Auvergne-Rhône-Alpes) est une association loi 1901, dont l’objet statutaire est « d’agir pour l’Oiseau, la faune sauvage, la nature et l’Homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation en région Auvergne-Rhône-Alpes ».

Créé en 1966, le Centre Ornithologique Rhône-Alpes rejoint le réseau LPO en juin 2012 et prend alors la dénomination de LPO Coordination Rhône-Alpes. En 2017, avec la fusion des régions, elle se regroupe avec l’Auvergne pour former la LPO Coordination Auvergne-Rhône-Alpes. Agréée au titre de la protection de l’environnement depuis le 27 octobre 1978 (et renouvelé le 13 décembre 2012 pour une période de 5 ans), la LPO Auvergne-Rhône-Alpes est également agréée au titre du code de l’urbanisme (23 juillet 1992) ainsi que de la Jeunesse et de l’Education populaire (7 avril 2004).

Au service de ses 9 associations membres que sont les LPO Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie et Auvergne, son Conseil d’Administration est constitué uniquement de représentants des 9 associations locales LPO. A travers son réseau, la coordination régionale LPO porte le message d’environ 8800 adhérents LPO situés en Auvergne-Rhône-Alpes > Rejoignez-nous !

Comme son nom l’indique, elle a pour mission principale la coordination administrative, financière et scientifique d’un programme régional d’actions en faveur de la faune sauvage (réalisation d’atlas, suivi et protection d’espèces menacées, évènements et publications…).

Outre son rôle de coordination, elle assure également la réalisation d’actions de connaissances et de gestion de la faune et leurs habitats.

La coordination Auvergne-Rhône-Alpes est forte de 8 salariés, représentant 7 équivalents temps plein.

En matière de connaissance et de protection de la biodiversité, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes est l’interlocuteur privilégié des échelons régionaux des collectivités (Région Rhône-Alpes), des services de l’Etat et établissements publics (DREAL, DRAAF, DRJSCS, DRAC, Agence de l’Eau, ONCFS, ONF…) ainsi que des partenaires privés (CNR, UNICEM, RTE …) et associatifs (FRAPNA, Conservatoire d’Espaces Naturels, URCPIE, Comité de Spéléologie Régional, …).

Les missions de la LPO Rhône-Alpes se concentrent autour de trois pôles d’activités :

La Connaissance

La vocation première de la LPO Coordination Rhône-Alpes est de rassembler les connaissances des naturalistes rhônalpins passionnés de faune. Ces naturalistes collectent annuellement plusieurs milliers d’observations qui alimentent un système de bases de données (VisioNature). Ces données sont recueillies ponctuellement ou dans le cadre de suivis spécifiques. A ce titre, la LPO initie et coordonne des programmes régionaux (Petite faune des jardins, Atlas des micromammifères…), mais relaie également à l’échelle de la région des programmes nationaux (Suivi des Oiseaux Communs, Enquêtes, Plans d’actions en faveur des espèces menacées…) et internationaux (Wetlands).

JPEG - 7 ko

La Protection

C’est à partir de la connaissance accumulée que l’on peut protéger. La LPO Coordination Rhône-Alpes et ses associations fédérées sont les interlocuteurs privilégiés des différentes administrations et collectivités, chargées de la protection des espèces et des espaces, mais aussi des représentants du secteur privé soucieux de préserver la biodiversité. La LPO Auvergne-Rhône-Alpes est également gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale de la galerie du Pont des Pierres (Ain).

JPEG - 5.4 ko

L’Education à l’environnement

Pour protéger, il faut connaître, mais aussi faire connaître. La mise à disposition et la transmission des connaissances est un souci permanent de nos associations. Manifestations grand public, interventions auprès des scolaires, sorties sur le terrain, conférences et publications contribuent à sensibiliser les rhônalpins afin qu’ils développent naturellement des gestes éco-citoyens.

JPEG - 491.9 ko

Les réseaux

En plus des équipes salariées et des bénévoles adhérents des délégations LPO départementales qui mettent en œuvre les programmes d’actions en faveur de la faune, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes anime également des Réseaux dits transversaux. Ces réseaux regroupent les compétences de diverses structures associatives, établissements publics et individuels, qui souhaitent s’investir pour la connaissance et la protection : des chiroptères (GCRA), de la Loutre (Groupe Loutre), des reptiles et amphibiens (GHRA), des micromammifère.

Articles de cette rubrique