04 37 61 05 06
/
/

Connaissance

Avec plus de 25 millions de données naturalistes enregistrées sur nos plateformes collaboratives, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes est en première ligne pour la connaissance de la faune régionale. 

En effet, les nombreuses données naturalistes inscrites par les bénévoles et salariés de l’association, puis validées par un groupe de bénévoles confirmés, permettent de rendre compte de l’évolution des populations d’oiseaux, mais aussi d’amphibiens, reptiles, mammifères, chiroptères, insectes… 

Les observateurs sont de véritables lanceurs d’alerte, celles et ceux qui constatent le déclin de certaines espèces, mais aussi l’arrivée ou la progression d’autres. 

Migration des cigognes blanches
Cigogne blanches à l'Escrinet © Rheda Tabet

L’analyse chiffrée et cartographique de ces nombreuses informations, notamment à travers la publication de cartes de répartition ou de listes d’espèces par territoire, permettent ainsi aux équipes de la LPO de mener sur le terrain des actions ciblées en lien avec l’analyse de ces données naturalistes. 

“Mieux connaître pour mieux protéger”, c’est bien l’objectif des services de valorisation des connaissances de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes.

Suivi de la migration au Défilé de l'écluse © Julia Peyrottes

Les citoyens sont aussi en mesure de faire part de leurs observations naturalistes, soit directement sur les bases de données faune-departement.org, soit dans le cadre d’enquêtes spécifiques, comme la campagne annuelle “Oiseaux des jardins”, ou d’enquêtes locales (hirondelles et martinets, écureuils et hérissons…). Rapprochez-vous de votre LPO locale pour connaître les suivis en cours. Nombre d’entre eux sont accessibles à tous, sans niveau de connaissance poussé !