04 37 61 05 06
/
/
/
/
/
/
Zone de Protection Spéciale de la Sologone Bourbonnaise

Zone de Protection Spéciale de la Sologone Bourbonnaise

Description du site

C’est par homologie avec sa grande « sœur » du Centre que la Sologne bourbonnaise doit son nom. En effet, le nombre d’étangs existants s’avère remarquable : près de 600 répartis sur l’ensemble du territoire, dont 215 dans la Zone de Protection Spéciale (ZPS).

Cette région comprise à l’est du département de l’Allier, coincée entre les vals d’Allier et de Loire, est remarquable par la diversité d’oiseaux qu’elle abrite.
Ces espèces peuvent être divisées en 3 « groupes » distincts, reflets des principaux milieux naturels rencontrés : oiseaux forestiers, des zones humides et agro-pastoraux. La préservation de ces habitats et de ces espèces est donc une priorité.

La Sologne bourbonnaise a une responsabilité majeure au niveau régional pour des espèces comme le Canard chipeau, le Fuligule milouin ou la Mouette rieuse.

Depuis la fin des années 70, la Sologne bourbonnaise subit des changements majeurs et rapides dans l’occupation des sols et l’intensification des pratiques agricoles.
La régression drastique des surfaces prairiales (élevage charolais), au profit des grandes cultures intensives (céréales, maïs), et du linéaire de haies a modifié en profondeur la diversité ornithologique.
Des espèces comme le Courlis cendré ou le Vanneau huppé semblent ainsi accuser un déclin significatif.
Les busards cendré et Saint-Martin ont aujourd’hui quasiment disparu en tant que nicheurs.

De même, la diminution des roselières (impact du ragondin, intensification des pratiques de gestion) est telle qu’il n’en subsiste plus que des lambeaux. Aussi, des espèces nicheuses typiques de ces milieux (Héron pourpré, Busard des roseaux, Blongios nain, Rousserolle turdoïde) semblent avoir disparu de la zone en période de reproduction.

Etang de la Sologne bourbonnaise
Un des nombreux étangs de la Sologne bourbonnaise © R.Riols

 

Espèces remarquables

Espèces forestières 

  • Pics mar et cendré
  • Aigle botté
  • Bondrée apivore
  • Milan noir
  • Cigogne blanche (et cigogne noire ?)

Espèces agricoles 

  • Pies-grièches écorcheur et à tête rousse
  • Alouette lulu
  • Courlis cendré
  • Vanneau huppé
  • Œdicnème criard
  • Huppe fasciée

Espèces liées aux zones humides 

  • Fuligule milouin
  • Canard chipeau
  • Aigrette garzette, Héron garde-bœuf, Bihoreau gris

Pic mar sur un tron d'arbre
Pic mar © J.Y. Delagrée

Actions LPO

Plusieurs actions propres à Natura 2000 sont menées sur le site.

Les « Mesures agri-environnementales territorialisées » sont destinées aux agriculteurs exploitants. Ces MAET ont pour objectif de maintenir la capacité des prairies, à nourrir les oiseaux par la présence de graines et d’insectes ainsi que de maintenir et entretenir les lieux favorables à leur nidification ou repos (haies, prairies humides).

La Charte Natura 2000 : Elle est à destination des propriétaires de parcelles non bâties comprises dans le site Natura 2000. Il s’agit pour le propriétaire de suivre des engagements de bonnes pratiques n’engendrant pas de surcoût et permettant de favoriser le maintien des oiseaux et de leurs milieux de vie. Le signataire de la Charte bénéficie de l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles sur lesquelles il s’engage. Si un propriétaire veut s’impliquer dans cette démarche il n’est pas obligé d’engager toutes ses parcelles.

Les Contrats forestiers : Ils ont pour objectif de restaurer les milieux forestiers afin d’augmenter la biodiversité de ces boisements. Ils sont au nombre de 8 dans la Sologne bourbonnaise :

  • Travaux d’irrégularisation de peuplements forestiers
  • Prise en charge de certains surcoûts visant à réduire l’impact des dessertes en forêt
  • Investissements visant à informer les usagers de la forêt
  • Chantier d’entretien et de restauration des ripisylves, de la végétation des berges
  • Création ou rétablissement de clairières ou de landes
  • Chantier d’élimination ou de limitation d’une espèce envahissante
  • Opérations innovantes
  • Dispositif favorisant le développement de bois sénescents

Les frais des travaux de ces contrats sont pris en charge par Natura 2000. Le dernier contrat ne nécessite pas de travaux car il a pour objectif de maintenir des arbres au-delà de leur âge d’exploitabilité. Il y a donc un montant reverser au propriétaire (défini par l’essence et par le diamètre) pour chaque arbre concerné.

Depuis 2011, 6 contrats forestiers ont été signés sur la zone, avec les mesures « irrégularisation des peuplements » et « maintien d’arbres sénescents ». De même, 8 chartes forestières ont été signées.

Contacts

Anne-Sophie de PIERI
Animatrice de la ZPS Sologne Bourbonnaise
LPO AuRA délégation Auvergne
anne-sophie.depieri[a]lpo.fr
06 80 72 15 12

Partenaires

DDT de l’Allier, CEN Allier

Fiche d'identité
Département : Allier
Commune(s) : 20 communes entre l’Allier et la Loire, de Paray-le-Fresil à Dompierre-sur-Besbre 
Superficie : 22 220 hectares
Mode de gestion : Gestion LPO AuRA
Programme : Natura 2000
Règlementation
Natura 2000