Suivi des oiseaux d’eau hivernants (Wetlands) - Bilan 2014

Publié le mercredi 17 juin 2015 -->


Contexte et objectifs

Le programme de recensement international des oiseaux d’eau (International Waterbird Census ou IWC) consiste à dénombrer les oiseaux d’eau hivernants sur l’ensemble des zones humides d’Europe, à la mi-janvier de chaque année. Ce suivi est coordonné à l’échelle internationale par l’organisation Wetlands International. La LPO assure quant à elle la coordination à l’échelle nationale. Les principaux objectifs de ces comptages sont :

  • d’estimer les tailles des populations de chaque espèce d’oiseaux d’eau et d’analyser leur évolution,
  • de préciser la répartition de ces espèces et de constater les éventuelles modifications.

En France, 1500 sites élémentaires, regroupés en 452 sites fonctionnels, sont suivis dans le cadre du programme de suivi Wetlands International. En région Rhône-Alpes, le suivi est réalisé sur 8 sites fonctionnels officiels qui alimentent les synthèses nationales et internationales. Quelques sites complémentaires sont également suivis plus occasionnellement et sont destinés à alimenter des synthèses à des échelles plus locales.

Moyens et résultats

Tous les oiseaux d’eau sont identifiés au moyen de jumelles et de longues-vues par des ornithologues expérimentés. Ceux-ci sont pour la plupart bénévoles au sein d’associations locales. Les observateurs renseignent chaque année une fiche de recensement par site qu’ils transmettent ensuite au coordinateur régional, chargé de synthétiser les données régionales pour les transmettre au coordinateur national. Des bilans nationaux et régionaux sont ensuite publiés.

Les comptages rhônalpins de la mi-janvier 2014 ont été réalisés sur les 8 sites fonctionnels officiels habituels ainsi que sur 4 sites complémentaires. A l’échelle de ces 12 sites, les observateurs ont recensé 65 espèces d’oiseaux d’eau et dénombré 84 966 individus.

Une analyse comparative des résultats de dénombrement accumulés depuis près de 40 ans à l’échelle des 3 grands lacs alpins de Rhône-Alpes (lac Léman, lac d’Annecy et lac du Bourget) a été initiée au cours de l’année 2014. Un travail est actuellement en cours pour interpréter les variations d’effectifs observées au regard des principaux paramètres susceptibles d’impacter l’évolution des populations d’oiseaux d’eau hivernants à l’échelle de ces lacs (comportements alimentaires, météorologie et changement climatique, capacités d’accueil des lacs, dérangements, etc.).

Perspectives

D’un point de vue général, le principal objectif consiste à poursuivre le suivi rhônalpin des populations d’oiseaux d’eau hivernants au cours des années à venir. Plus particulièrement, il sera intéressant d’étendre l’analyse réalisée à l’échelle des 3 grands lacs alpins à l’échelle de l’ensemble des 8 sites officiels de Rhône-Alpes.

Enfin, notons qu’un module de saisie des données en ligne dédié au programme Wetlands International est actuellement développé par la société suisse Biolovision, en charge du développement des sites VisioNature. Cet outil facilitera grandement l’échange des données aux différentes échelles (locale, régionale, nationale et internationale). Il n’aura bien entendu pas d’impact sur l’organisation des comptages et le protocole de terrain. Le lancement de cette plateforme est prévu pour l’automne 2015.

Fiches espèces

Nous vous invitons à consulter les fiches espèces qui présentent le bilan du suivi Wetlands International à l’échelle des 8 sites fonctionnels officiels de Rhône-Alpes.

Outils de saisie et de transmission des données de dénombrements WI