Rossignol philomèle

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Rossignol philomèle

Le Rossignol philomèle est un excellent chanteur d’été, mais qui reste souvent très bien caché dans les buissons.

Rossignol philomèle, photo France DUMAS© 2008
Rossignol philomèle, photo France DUMAS

Description

  • Corps allongé.
  • Ailes plutôt courtes, larges à la base et légèrement pointues.
  • Dessous de l’aile blanc roussâtre.
  • Queue assez longue et arrondie
  • Dessus brun teinté de roussâtre, devenant nettement brun-roux au croupion et à la queue.
  • Calotte et joues brunes.
  • Gorge et dessous blanc crème, teinté de brun sur les côtés de la gorge, la poitrine et les flancs, et de crème roussâtre au bas du ventre.
  • Bec assez long, droit et mince, avec la base rose chair.
  • Pattes brun rosé, assez longues et fines.
  • Oeil brun foncé, avec un cercle crème roussâtre autour.
  • Longueur totale de 16.5 cm.
  • Envergure de 23 à 26 cm.
  • Poids de 17 à 36 g.
  • Jeune : Comme l’adulte mais moucheté de roussâtre et de brun foncé dessus,et tacheté de brun foncé sur les côtés de la poitrine et les flancs

Habitat

  • Il vit dans les buissons et bosquets à proximité de l’eau.
  • Broussailles ensoleillées, entrecoupées de zones herbeuses touffues, coteaux et vallons broussailleux chauds et secs, larges haies bordant les chemin, jardins.

Comportement

  • Oiseau diurne mais qui chante aussi la nuit.
  • Solitaire.
  • Il vit bien caché sous les buissons, passe son temps à terre ou près du sol.

Alimentation

  • Il consomme des insectes (surtout des Coléoptères et des Fourmis), des araignées, vers de terre, mais aussi quelques baies (en fin d’été).

Migrations

  • Le Rossignol est un migrateur, présent en France de fin mars à septembre.

Chant et cri

  • Le Rossignol est un chanteur virtuose , inégalable par la richesse, l’éclat et surtout les nuances de son chant.
  • Phrases très variées répétant plusieurs fois une note ou un motif simple.
  • Notes limpides, parfois dures, avec roulades et coups de gosier sonores et vigoureux.
  • Les motifs crescendos flûtés et lents , "tiu-tiu-tiu-tiu..." sont typiques et souvent utilisés au début des phrases.
  • Il chante de jour comme de nuit, caché dans les fourrés.

Le chant du Rossignol philomèle est particulièrement mélodieux.

Reproduction

  • Le Rossignol philomèle construit un nid de feuilles mortes et d’herbes sèches, au sol ou juste au dessus (20cm) parmi la végétation, généralement sous un buisson.
  • Deux pontes par an, avec 4 ou 5 oeufs, incubés par la femelle pendant 13 jours.
  • Les jeunes nidicoles quittent le nid après 11 jours.

Remarques

  • Le Rossignol philomèle se reproduit dans toute la France sauf en Bretagne, sur le littoral Normand et dans les zones de montagne (pas au dessus de 500 m d’altitude, 850 m localement) .

Rossignol philomèle, juvénile, avec Mésange charbonnière, photo France DUMAS© 2008
Rossignol philomèle, juvénile (avec mésange charbonnière), photo France DUMAS
Rossignol philomèle, juvénile, photo France DUMAS© 2008
Rossignol philomèle, juvénile, photo France DUMAS