Pigeon ramier

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Pigeon ramier

Le Pigeon ramier est le plus gros oiseau de la famille des Colombidés (plus gros que le Pigeon domestique). Il a une petite tête ronde et grise, des taches blanches caractéristiques de chaque côté du cou, une poitrine rosée. Le bord antérieur des ailes est blanc, et forme en vol une large barre transversale typique au dessus des ailes. Le bout de la queue est noir

Pigeon ramier, photo France DUMAS © 2008
Pigeon ramier, photo France DUMAS

Description

  • Corps massif.
  • Ailes assez longues, larges et arrondies.
  • Queue assez longue, large et légèrement arrondie, terminée par une large barre noire.
  • Gris-bleu avec le dessus des ailes gris et marqué d’un fin croissant longitudinal blanc.
  • Tache blanche bordée de reflets verts et pourpres sur le cou.
  • Poitrine teintée de rose.
  • Bas du ventre blanc.
  • Bec court et mince, rose, avec la pointe jaunâtre et une petite tache blanche à la base.
  • Pattes courtes rougeâtres.
  • Oeil jaune.
  • Longueur totale de 40 à 42 cm.
  • Envergure de 75 à 80 cm
  • Poids de 460 à 570 g.
  • Mâles et femelle sont similaires.
  • Les juvéniles, teintés de brun, n’ont pas de tache blanche au cou.

Habitat

  • Bois clairs, lisières de forêts mixtes, parcs et jardins publics boisés, à proximité de cultures et de champs pour l’alimentation.

Comportement

  • Oiseau diurne.
  • Très grégaire en dehors de la période de reproduction.
    Le vol du ramier est rapide et ondulé, les ailes claquent à l’envol.

Alimentation

  • Il se tient dans les arbres, vient au sol seulement pour se nourrir et se baigner.
  • Il consomme surtout des végétaux (feuilles, graines, baies, bourgeons, fleurs), mais aussi des insectes, vers, mollusques.

Il se nourrit de graines diverses, en particulier de faînes et de glands, moins de baies et d’escargots.

Migrations

  • Présent toute l’année en France.
  • Les Pigeons ramiers français sont surtout sédentaires, mais se déplacent un peu vers l’Ouest en hiver.
  • Des oiseaux Danois, Néerlandais et Allemands hivernent en France avec eux (d’octobre à février).
  • Passage culminant en mars d’oiseaux Scandinaves et d’Europe centrale pour hiverner en Espagne.

Chant et cri

Le chant est une phrase roucoulée de 5 syllabes, enchaînées suivant un rythme régulier caractéristique. "houh rkouhrkouh-kou-kou"

  • On peut l’entendre chanter presque toute l’année partout où il y a des arbres, jusqu’au coeur même des grandes villes.

Reproduction

  • Nid de brindilles et de feuilles sèches sur un arbre (souvent un conifère).entre 4 et 16 m de haut
  • Deux à 3 pontes par an, avec 1 à 2 oeufs, incubés (mars à août) surtout par la femelle pendant 17 jours.
  • Les juvéniles nidicoles, par les deux parents, quittent le nid à 20 - 35 jours.

Remarques

  • Ne pas confondre le Pigeon ramier avec le Pigeon domestique, qui n’a pas de barres blanches au cou.
Pigeon ramier dans un jardin, photo C Rolland
Pigeon ramier dans un jardin, photo C Rolland
Pigeon ramier dans un jardin, photo C Rolland
Pigeon ramier dans un jardin, photo C Rolland
Pigeon ramier dans un jardin, photos C ROLLAND