Mésange bleue

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Mésange bleue

La Mésange bleue est un petit oiseau agile (plus petit que le Moineau). L’aile et le dessus de la tête sont bleu azur, le ventre jaune vif, la joue blanche est barrée d’une bande noire sur l’œil.

Description

Mésange bleue (Blue tit , Parus caeruleus)Mésange bleue (Blue tit , Parus caeruleus)
  • Corps rondelet, petite tête aplatie
  • Ailes assez courtes et arrondies, bleues avec une fine barre transversale blanche.
  • Queue courte et un peu échancrée, bleue et bordée de blanc.
  • Calottebleu vif bordée de blanc, joues blanches soulignées de bleu-noir.
  • Trait bleu-noir en travers de l’oeil.
  • Menton et haut de la gorge noirs.
  • Tache blanc bleuté sur la nuque.
  • Dos et croupion verts.
  • Dessous jaune citron et petite tache bleu-noir bordée de blanc au milieu du ventre.
  • Bec noir, court et assez épais.
  • Pattes gris bleuté, assez courtes et fines.
  • Oeil brun-noir.

Le mâle et la femelle sont similaires.
Les juvéniles de la Mésange bleue sont plus ternes.

  • Longueur totale de 11 à 12 cm.
  • Envergure de 19 à 21 cm.
  • Poids de 9 à 16 g.

Habitat

  • Forêts de feuillus (Chênes) clairsemées, terrains dégagés parsemés d’arbres.
  • Grandes haies bordant les prés, vergers, parcs, jardins, bosquets.
  • Forêts riveraines des cours d’eau, fréquente les roselières en hiver.

Comportement

  • Diurne
  • Grégaire, associée à d’autres Mésanges
  • Se tient agilement dans les rameaux en positions acrobatiques, descend rarement à terre.

Alimentation

  • Petits insectes et araignées (en automne), mais aussi fruits, baies (en hiver), graines (particulièrement de graines oléagineuses) et bourgeons.

Migrations

  • La Mésange bleue est présente en France toute l’année
  • Elle est sédentaire mais erratique en hiver.
  • Des oiseaux d’Europe centrale hivernent en France de mi-septembre à mars, nombreux certaines années.

Chant et cri

  • Le chant clair et cristallin comporte de nombreuses variantes, dont certaines se confondent parfois avec celui de la Mésange charbonnière.
  • Cris plus aigres, plus aigus et plus rapides.
  • Le chant le plus typique débute par 2 à 3 notes pures et détachées, suivies d’un trille rapide et cristallin "tsi-tsi-uuuuuuu".

Reproduction

  • Nid de mousse et d’herbes sèches, garni de laine, de crins et quelques plumes, construit dans une petite cavité d’arbre ou de mur (< 6 m du sol) avec une entrée très étroite.
  • Une ou 2 pontes par an, de 9 à 13 ouefs, incubés 12 à 16 jours par la femelle.
  • Les jeunes nidicoles, nourris pat les deux parents, quittent le nid à 16 - 22 jours.

Au jardin

  • Oiseau commun dans les jardins.
  • On peut voir les Mésanges bleues accrochées comme des acrobates sur les mangeoires, ou récupérer des graines tombées au sol ou posées sur des tables de nourrissage.
  • En hiver, les groupes de Mésange bleue sont rejoints par des Mésanges charbonnières, des Mésanges à longues-queues et d’autres espèces forestières.

Remarques

  • La Mésange bleue est un petit acrobate bleu azur et jaune d’or impossible à confondre. -

Mésange bleue, photo Georges Olioso
Mésange bleue
Mésange bleue photo Yves Beauvallet
Mésange bleue
Mésange bleue photo C. Rolland
Mésange bleue