Linotte mélodieuse

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Linotte mélodieuse

La linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) est un petit passereau brun, à la poitrine rosée de la famille des Fringillidés. Son gazouillis est agréable et doux, son vol vif et léger.

Linotte mélodieuse, mâle juv, photo France DUMAS © 2008
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS

Description

  • Corps élancé, petite tête ronde.
  • Ailes assez longues et pointues, noires liserées de roux et de blanc.
  • Queue assez longue et échancrée
  • Petit bec conique et pointu
  • Pattes brun rosé, courtes et fines
  • Oeil brun-noir
  • Mâle : tête grise avec une petite tache rouge au front, gorge blanche striée de noir, poitrine rouge, ventre blanc, flancs roussâtres dos brun-roux, croupion blanc-roussâtre strié de gris.
  • Femelle sans rouge, blanc-crème strié de noir dessous. |
  • Longueur totale de 13 à 14 cm
  • Envergure de 24 cm
  • Poids de 16 à 21 g.

Habitat

  • Terrains ensoleillés, à végétation rase et clairsemée et à proximité de buissons et arbustes.
  • Friches, haies, landes, garrigues, vignobles, pépinières, parcs et jardins.

Comportement

  • Diurne
  • Grégaire, elle se déplace en grandes troupes (parfois avec des Verdiers et Pinsons).
  • Se perche sur des buissons bas.

Alimentation

  • Se nourrit surtout à terre.
  • Consomme essentiellement des petites graines, quelques insectes et araignées en été.

Migrations

  • Présente en France toute l’année, migre vers le SW et hiverne sur le littoral atlantique et méditerranéen.
  • Des linottes d’Europe du Nord hivernent en France et en Espagne.

Chant et cri

  • Le chant est un gazouillis musical au timbre très particulier, où s’enchaînent rapidement (mais à un rythme variable) des motifs très divers : notes métalliques, flûtées ou nasales, roulades, trilles...
  • On y retrouve également des cris "tsou-ît" ou appels prolongés "puî-yiuu..." (note aiguë suivie d’une note descendante) caractéristiques.
  • Perchés sur un buisson, les mâles peuvent aussi chanter en coeur.

Reproduction

  • Nid de tiges sèches et de duvets végétaux garni de laine et de crins, posé sur un buisson (50 cm à 1.50 m du sol).
  • Une ou deux pontes par an de 4 à 6 oeufs incubés par la femelle 12 à 13 jours.
  • Les jeunes nidicoles quittent le nid à 12 - 14 jours.

Remarques

  • Le nid de la linotte, fait à la va-vite, pas très loin du sol, sans trop sembler se préoccuper de le dissimuler aux yeux des prédateurs vaut peut-être cette utilisation péjorative de son nom dans le langage des humains : « tête de linotte » (étourdi).

Linotte mélodieuse, photo France DUMAS © 2008
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS © 2008
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS © 2008
Linotte mélodieuse, photo France DUMAS
Linotte mélodieuse juvénile
Linotte mélodieuse (Plumage de Femelle et Juvénile premier hiver)
Linotte mélodieuse
Souvent observée en couples sur des broussailles.
Linotte mélodieuse femelle
♀ Femelle de Linotte mélodieuse