Grive litorne

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Grive litorne

Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne

La Grive litorne (Turdus pilaris) est un passereau de la famille des Turdidés.

Description

  • Corps allongé, ailes longues, larges à la base et assez pointues.
  • Queue longue, carrée ou très légèrement arrondie, brun noir
  • Front et calotte gris bleu strié de bru noir
  • Joue, nuque et croupion gris bleu contrastant avec le dos et les ailes brun roux légèrement mouchetés de noir.
  • Trait noir entre le bec et l’oeil
  • Joues soulignées de noir à l’arrière
  • Menton blanc crème
  • Gorge, poitrine et flancs fauve roussâtre fortement tachetés de brun noir
  • Taches en forme de chevrons sur les flancs
  • Dessous de l’aile et ventre blancs.
  • Bec assez court, droit et épais à la base.
  • Pattes brun foncé assez courtes et fortes
  • Oeil brun foncé.
  • La femelle est moins tachetée dessous et moins contrastée que le mâle.
  • Longueur totale de 25.5 cm
  • Envergure 39 à 42 cm
  • Poids de 80 à 140 g.

Habitat

  • Terrains dégagés assez humides à proximité d’arbres (conifères ou feuillus) et à végétation herbacée basse.
  • Prairies, pâturages et marais en lisière de forêts, entrecoupés de grandes haies ou parsemés de bosquets, tourbières boisées.
  • Elle affectionne les bois et les prés de moyenne montagne.
  • Ne s’installe pas dans les massifs forestiers.

Comportement

  • Diurne
  • Très grégaire, elle forme de grandes troupes en hiver.
  • Elle défend son nid avec acharnement.

Alimentation

  • Consomme surtout des invertébrés (vers de terre, coléoptères au printemps, coléoptères et fourmis à l’automne)
  • Baies et fruits de la fin de l’été jusqu’au printemps.
  • elle se nourrit surtout au sol.

Migrations

  • Présente en France toute l’année là où elle niche, et partout ailleurs de début décembre à fin février.
  • On la rencontre en France principalement en hiver, mais elle peut nidifier à l’est de la France, en Allemagne et en Suisse.
  • Contrairement aux autres espèces de Grives, elle migre de jour en petites bandes.
  • Les oiseaux Scandinaves et Baltes viennent passer l’hiver en France, dès la mi octobre et surtout à partir de fin novembre.
  • Certains hivers, des afflux massifs de Grives du Nord-Est de l’Europe arrivent, chassées par le froid (de Sibérie occidentale, ...).
  • Certaines Grives nichant en France migrent un peu vers le sud (jusqu’en Espagne ou en Italie).

Chant et cri

Reproduction

  • Niche fréquemment en petites colonies (de 2 à 20 couples), ou isolément dans des arbres ou des buissons.
  • Son gros nid formé d’herbes et tiges agglomérées avec de la terre épaisse et garni d’herbes fines est placé sur un arbre (7 à 10 m du sol).
  • Une à deux pontes par an, de 5 à 6 oeufs, sont incubés par la femelle 10 à 13 jours.
  • Les jeunes nidicoles quittent le nid à 12 - 15 jours.

.
Dans les jardins

  • La période d’hivernage s’étend jusque fin février (retardataires jusqu’en mai).
  • La Grive litorne regagne son aire de nidification vers la fin mars.

Remarques

  • Son aire de nidification en France se développe progressivement vers l’Ouest.

Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne
Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne
Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne
Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne
Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne
Grive litorne, photo Yves Beauvallet
Grive litorne