Grimpereau des jardins

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Grimpereau des jardins

Le Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) est un petit passereau de la famille des Certhiidae. De couleur plutôt terne avec des rayures brunes sur le dessus, et blanches sur le dessous. Il a une queue raide qui l’aide à se maintenir sur les troncs d’arbres lorsqu’il y recherche des insectes.

Grimpereau des jardins , photo Rémi RUFER © 2008

Description

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla

  • Corps élancé, ailes assez longues, étroites et arrondies
  • Queue assez longue, étroite et pointue, brun roux uniforme
  • Dessus brun foncé tacheté de blanc grisâtre.
  • Sourcil blanc teinté de gris et souligné de brun
  • Bec long, très fin et arqué vers le bas, brun dessus, plus long que celui du Grimpereau des bois
  • Croupion roux sans taches
  • Dessous blanc grisâtre
  • Flancs et bas du ventre nettement teintés de gris roussâtre (blanc pur chez le Grimpereau des bois.)
  • Pattes brun jaunâtre fines et relativement courtes, ce qui donne l’impression d’être plaqué contre le tronc sur lequel il est posé.
  • Longueur totale 12 à 13 cm
  • Envergure 19 à 20 cm
  • Poids 7 à 10 g.

Habitat

  • Dans les boisements de feuillus clairsemés avec de vieux arbres en plaine, localement dans des conifères (pins, parfois sapins et épicéas) en montagne.
  • Vieilles forêts claires, bosquets.
  • Dans les parcs, jardins, vergers.

Comportement

  • Grimpe en spirale le long des troncs en explorant sans arrêt les écorces de chaque arbre du pied au sommet à la recherche d’insectes.
  • Progresse par petits bonds, agrippé à l’écorce et appuyé sur sa queue rigide

Alimentation

  • Minuscules insectes et araignées, leurs oeufs et leurs larves, récoltés dans les crevasses des écorces, également quelques graines.
  • Contrairement à la Sittelle qui prospecte les troncs d’arbres de haut et bas, le Grimpereau recherche les araignées et petits insectes et remontant les troncs.
  • Sans cesse en mouvement, il utilise son bec fin et arqué pour déloger ses proies de l’écorce.

Migrations

  • Totalement sédentaire, il est présent dans toute la France toute l’année.

Chant et cri

Chant caractéristique

  • Le chant est une brève ritournelle aiguë et rythmée caractéristique "ti-titeuti-tuï-ti", sans trille, avec note finale accentuée plus aiguë que les autres : "Ti-loui, ti loui-ti".
  • Il chante face contre l’arbre.

Reproduction

  • Le nid de brindilles et de mousse garni de plumes est construit dans la cavité d’un arbre, sous un morceau d’écorce soulevé, de préférence avec deux entrées.
  • Deux pontes par an, comportant 5 à 6 oeufs, incubés par le couple 14 à 15 jours.
  • Les jeunes nidicoles quittent le nid à 15 - 16 jours.

Remarques

  • Le Grimpereau des jardins se rencontre dans la partie tempérée de l’Europe et en Afrique du nord.
  • Dans toute la France, jusqu’à 1600 m.

Grimpereau des jardins , photo Rémi RUFER © 2008