Déclinaison régionale du plan d’actions en faveur des pies-grièches en Rhône-Alpes - Bilan 2014

Publié le vendredi 17 juin 2016 -->


En 2014, la LPO Ardèche et la LPO Loire ont mené une étude sur deux des quatre espèces de pies-grièches inscrites dans le Plan National d’Actions 2014 – 2018 : la pie-grièche grise et la pie-grièche à tête rousse.

Face au constat de déclin fait à l’échelle nationale voire sur l’ensemble de l’ouest paléarctique, nous avons pour objectif principal, à travers cette action, de suivre les principaux noyaux de population et d’essayer de mieux définir quels sont les critères de sélection de leur territoire.

Dans un premier temps, les couples territoriaux ont été recensés sur des zones échantillons (1 zone par espèce et par département). Ainsi, 4 territoires de
pie-grièche grise ont été notés sur la montagne ardéchoise (Ardèche), 2 sur le bassin versant de l’Andrable et du Champdieu (Loire). En ce qui concerne la pie-grièche à tête rousse, 18 couples ont été recensés sur le plateau des Gras (Ardèche) et 7 sur une commune bocagère de l’ouest roannais (Loire).

Pour chacune de ces 4 zones, deux couples témoins ont fait l’objet d’un suivi régulier par la LPO. Les nids ont été localisés, le succès de reproduction a été confirmé et la taille des nichées estimée. Plusieurs informations concernant l’utilisation du territoire par ces oiseaux ont été relevées. Ainsi, toutes les actions de chasse ont retenu notre attention ; les perchoirs et les parcelles exploités ont été cartographiés. Par la
suite, ces éléments du territoire des pies-grièches ont été caractérisés et l’ensemble des informations collectées a été compilé dans une base de données qui permettra de réaliser des traitements statistiques.

À terme, les analyses devront nous permettre de pointer quels sont les éléments indispensables pour qu’un territoire reste attractif pour ces espèces et nous nous appuierons sur ce travail pour animer un programme d’actions en faveur des pies-grièches auprès des acteurs locaux.