Contribution au Schéma Régional de Cohérence Ecologique (2013)

Publié le mercredi 4 juin 2014 -->


A l’heure où le Schéma Régional de Cohérence Ecologique est validé par la commission d’enquête publique et le comité régional trame verte et bleue (TVB), et près de l’être par le Conseil régional et le Préfet de région, nous pouvons affirmer que l’année 2013 a été clef dans cette démarche.

La LPO Rhône-Alpes et les différentes LPO départementales se sont fortement mobilisées au sein du comité technique, du comité régional TVB et d’autres réunions ou contributions techniques afin de faire évoluer le projet pour que la préservation de la biodiversité reste LA priorité :

  • participation au comité technique du 25 mars 2013, portant sur la version V0 du projet de SRCE
  • réalisation d’une note sur la trame aérienne alimentant ce volet du SRCE (courrier du 20 mars 2013 à la Région et à la DREAL)
  • participation à la réunion de concertation avec les parcs naturels régionaux et les associations de protection de la nature du 14 mai
  • participation au comité régional TVB du 3 juillet consacré à la version V1 du projet de SRCE

Ce projet est passé par le filtre de la consultation des collectivités, avec des contributions dans l’ensemble intéressantes et constructives.

Puis le projet a été soumis à enquête publique entre le 17 décembre 2013 et le 27 janvier 2014. A cette dernière, le réseau LPO a contribué lors de rencontres avec les commissaires enquêteurs et par courriers dont celui de la LPO Rhône-Alpes le 22 janvier 2014. La LPO a rappelé qu’elle était très favorable à ce nouvel outil. Il est vital à la conservation de notre biodiversité à toutes les échelles, de la plus banale à la plus patrimoniale, par le moyen des réservoirs et des différents types de corridors. Cependant, nous n’avons pas manqué de rappeler les défauts, et lacunes de ce projet, que nous pourrons améliorer dans le futur. Les espaces perméables restent un
élément essentiel de la TVB et reflètent bien la réalité de son fonctionnement ; malheureusement, l’absence de valeur juridique constitue un risque de non prise en compte. Nous espérons que les collectivités locales sauront veiller à leur préservation.

2014 sera l’année de la mise en œuvre du SRCE, étape que nous n’avons pas attendue pour travailler sur la thématique des corridors. A ce jour, la LPO participe à la totalité des contrats corridors mis en place ou en cours d’élaboration de notre région, et développe des actions spécifiques dans son programme régional d’actions décliné sur les 8 départements (protection des corridors connus pour les amphibiens ou la loutre, traitement des points noirs de la trame aérienne, trame verte périurbaine, …). Nous étions présents dès janvier 2014 pour le comité de travail dédié aux priorités de mise en œuvre du SRCE, et nous serons présents aux cotés du conseil régional et du Préfet de région pour les projets à venir. Aussi, nous attendons beaucoup des autres politiques publiques comme le pôle faune, la mise en œuvre de la Stratégie de Création de nouvelles Aires Protégées… qui seront des conditions essentielles de la réussite du SRCE de la région Rhône-Alpes.