Mission montagne - Bilan 2014


Publié le samedi 27 juin 2015

Mis à jour le lundi 27 juin 2016


La LPO Rhône-Alpes est plus que jamais mobilisée pour que la Montagne soit bien présente dans les actions de la LPO.

« Au positionnement de la LPO sur l’acte II de la loi Montagne, à l’analyse stratégique de l’activité du réseau des AL sur les dix thématiques du plan d’action Montagne et au lancement des 1ères actions concrètes (dont un projet partenarial LPO-MNHN pour la protection des galliformes de montagne), les premiers mois de la mission montagne permettent d’identifier trois enjeux nécessaires à sa réussite : (i) l’écriture d’un projet commun (ii) l’approfondissement des partenariats avec les gestionnaires et usagers des espaces montagnards stratégiques (iii) l’émergence d’une culture de coopération entre les AL concernées. La mission montagne doit avant tout créer l’espace et l’opportunité pour de telles évolutions. »

Naig Cozannet
Coordinatrice de la Mission Montagne LPO

Les galliformes de montagne, le lièvre variable et la marmotte : un enjeu prioritaire

Le lagopède alpin, le tétras lyre, la gélinotte des bois, la perdrix bartavelle, le lièvre variable et la marmotte peuvent toujours être chassés en Drôme, Isère, Savoie et Haute-Savoie. En 2014, la LPO Rhône-Alpes a déposé dans ces 4 départements des recours contre les arrêtés d’ouverture et de clôture de la saison de chasse 2013-2014.

Ces espèces sont menacées par des causes multiples dont la dégradation de leurs milieux et divers dérangements. La chasse est un facteur aggravant.

Pour la LPO Rhône-Alpes, il faut arrêter la chasse de ces espèces. Cela devient urgent pour le lagopède alpin si nous ne voulons pas le voir disparaître rapidement de nos montagnes. Pour la marmotte, éthiquement la chasse n’est plus tolérable. Cette espèce symbolique d’une montagne pour tous ne doit plus être tuée par pur plaisir.