04 37 61 05 06

Ski alpin

En hiver, les conditions sont particulièrement difficiles pour la faune sauvage qui lutte pour sa survie tout au long de la saison.

Plus la couche de neige fraîche est importante, plus les animaux consomment de l’énergie pour se déplacer.
Aussi, le froid et les températures négatives leur demandent de puiser dans leurs ressources énergétiques.
La nuit, les animaux sont encore plus vulnérables. La forêt fournit abri et nourriture et devient un véritable refuge pour la faune sauvage.

La présence de skieurs peut faire fuir les animaux et compromettre leur survie si le dérangement est trop fréquent.

Le chamois

En hiver, les ressources alimentaires sont difficiles à renouveler pour le chamois.

La dépense énergétique engendrée par un dérangement est d’autant plus grande qu’il y a d’épaisseur de neige au sol.

Chamois
Chamois - Jacques Prévost

Le tétras lyre

Le tétras lyre est un oiseau qui s’abrite sous la neige en hiver pour se protéger du froid et des prédateurs.

Lorsqu’il est dérangé, il s’expose et consomme une énergie indispensable à sa survie en hiver.

Tétras lyres - Émilien Maulavé

Conseils

En hiver, les animaux sont aussi présents dans les domaines skiables.
Voici quelques conseils à mettre en place si les conditions de sécurité le permettent, notamment en cas d’itinéraire hors-piste :

  • Respecter le balisage et tout particulièrement les zones de refuges pour la faune,
  • Être encore plus vigilants après une forte chute de neige ou lors de températures négatives,
  • Marquer un temps d’arrêt à la descente lors d’un changement de versant pour
    éviter de surprendre les animaux,
  • Éviter de skier dans les zones forestières,
  • Appliquer la règle de l’entonnoir (voir schéma ci-dessous) : grouper les traces à l’approche de la forêt et essayer de concentrer les traces en une seule lors de la traversée d’un milieu boisé.
Principe de l'entonnoir

Prendre en compte la faune sauvage dans vos sorties

Lors de la préparation de votre sortie, pensez à vous renseigner sur les zones sensibles :

  • Auprès du Parc, de la Réserve, de l’Espace Naturel Sensible, et éventuellement auprès de la commune ou de l’office de tourisme
    du secteur dans lequel vous envisagez de vous rendre.
  • En consultant l’itinéraire sur un des sites partenaires de Biodiv’sports ou en vous rendant sur la page biodiv-sports.fr
    via la carte (attention, les informations ne sont pas exhaustives !).
    Lors de votre sortie, restez vigilants aux panneaux d’informations ou aux balisages installés sur site !

Pour profiter de la nature, adoptons les bons gestes.
Bonnes sorties à toutes et à tous !