04 37 61 05 06
/
/
/
/
/
/
Espace Naturel Sensible de la Forêt de la Comté

Espace Naturel Sensible de la Forêt de la Comté

Description du site

Reconnu comme l’un des massifs forestiers les plus riches d’Auvergne, la forêt de la Comté est un Espace Naturel Sensible unique par la diversité de sa faune et de sa flore.

Cette forêt emblématique, une des plus grandes chênaies de plaine d’Auvergne, est aussi le premier et le plus grand site acquis par le Département du Puy-de-Dôme (2000) lors de la mise en place de la politique Espace Naturel Sensible, avec plus de 615 ha.

Sa situation géographique, son passé géologique et historique sont autant de facteurs qui expliquent la grande diversité des milieux et des habitats que l’on peut rencontrer en parcourant la forêt de la Comté (peuplements forestiers variés, forêts de ravin, forêts alluviales résiduelles, pelouses pionnières sur dômes rocheux…). La présence de la forêt attestée depuis le XIIIe siècle lui confère le statut de forêt ancienne.

Délimitée à l’ouest par la vallée de l’Allier et à l’est par les plateaux granitiques du Livradois, la forêt de la Comté, située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Clermont-Ferrand s’étale sur diverses buttes appartenant au plus ancien ensemble volcanique d’Europe (-25 millions d’années) tels que le pic du Cheix Blanc (817 m d’altitude), le pic des Fleurides (676 m) ou le puy des Gardelles (755 m).

Panorama et sommets de l'ENS de la Forêt de la Comté
Panorama et sommets de l’ENS de la Forêt de la Comté © LPO AuRA

Les peuplements forestiers rencontrés aujourd’hui sont le résultat du milieu naturel mais également de l’action humaine depuis des siècles. On distingue deux grands types de peuplement : les feuillus et les résineux qui représentent chacun la moitié de la surface totale.

Les peuplements feuillus sont l’héritage d’un mode de gestion traditionnel : le taillis sous futaie, traitement qui a deux objectifs, produire du bois d’œuvre avec essentiellement le chêne (futaie) et du bois de chauffage avec le charme (taillis), on parle alors de chênaie-charmaie. Depuis 2003, suite à l’acquisition de la forêt par le Département du Puy-de-Dôme, le traitement en taillis sous futaie est en conversion progressive vers une futaie irrégulière.

Les peuplements résineux résultent de plantations par l’humain et non d’un processus naturel. Ces plantations datent des années 50 encouragées par une politique nationale à l’enrésinement visant à pallier le déficit en bois. La gestion engagée depuis un peu plus d’une décennie doit progressivement réduire les surfaces enrésinées au sein de l’ENS de la Comté.

Forêt de ravin, ENS de la Forêt de la Comté
Forêt de ravin, ENS de la Forêt de la Comté © LPO Aura

Chênaie-Charmaie, ENS de la Forêt de la Comté
Chênaie-Charmaie, ENS de la Forêt de la Comté © LPO Aura

Visite du site

Si vous ne connaissez pas encore cette contrée, plusieurs sentiers thématiques vous permettent de pénétrer au cœur de la forêt pour découvrir sa faune, sa flore et son histoire géologique. 8 sentiers sillonnent l’ENS de la forêt de la Comté, pour une découverte ludique et éducative de ce magnifique massif forestier :

  • Le sentier des contes : conçu pour le confort de tous, cette balade vous permet d’explorer la forêt avec des histoires à toucher, à lire et à écouter. Boucle de 900 mètres accessible aux personnes à mobilité réduite. En 2021, ce sentier a été labellisé tourisme et handicap pour 4 types de déficience : auditif, mental, moteur et visuel.
  • Le sentier des arbres et son arboretum (3.5 km) : découvrez une cinquantaine d’essences locales (arbres et arbustes) et de huit espèces exotiques.
  • Le Sentier du pic des Fleurides aux origines du volcanisme en Auvergne (4.1 km) : observez les roches afin de comprendre la topographie des lieux
  • Le Sentier du Cheix Blanc à la découverte de la faune (7.4 km) : apprenez-en plus sur  les oiseaux, les mammifères, la faune de la mare et du sol grâce aux QR code présents sur chaque borne
  • Le Sentier du Pic des Gardelles à la découverte de la flore (7.2 km) : découvre la grande mare pédagogique et ses occupants (libellules, batraciens…) puis gravissez le puy des Gardelles afin d’explorer les milieux liés à chacune de ses facettes (adret, ubac et son sommet).
  • Le parcours d’orientation (1h à 2h30) : Situé à proximité de la Maison des Espaces Naturels, ce parcours vous permet grâce à 10 bornes pédagogiques de découvrir la vie de la forêt par une pratique ludique et sportive
  • Randonnée « Le château de la Chaux Montgros » (11.5 km) : circuit de randonnée au départ de la commune de Pignols. A mi-parcours, vous découvrirez Le château de la Chaux-Montgros, lieu de mystères qui domine le vaste Pays du Comté d’Auvergne.
  • L’exploration connectée de la forêt de la Comté (1h) : Partez à l’aventure avec votre smartphone. Familial, simple d’utilisation et ludique, ce parcours convient aux petits comme aux grands. Votre mission : explorer toutes les formes de vie et autres secrets de la forêt.

De plus, la Maison des espaces naturels accueille depuis 2008 de nombreux groupes intéressés par la nature , des animations pédagogiques pour les scolaires, des expositions temporaires, ainsi que des événementiels comme la Fête de la Nature ou la Nuit de la Chouette.

Toute l’année, des animations gratuites sont organisées sur l’ENS de la Comté. RDV ICI !

Espèces remarquables

Cette belle forêt abrite nombre d’espèces floristiques. À titre d’exemple, le géranium noueux, espèce montagnarde qui atteint dans cette forêt sa limite nord sur le territoire national et quatre espèces protégées : le lys martagon, l’œillet superbe, l’anémone pulsatille et la céphalanthère rouge. Plusieurs études ont permis également de recenser une centaine d’espèces de mousses et de lichens dont une espèce mentionnée pour la deuxième fois en France métropolitaine.

La faune est tout aussi diversifiée : des mammifères tels que le Chevreuil, le Sanglier, le Renard et la Barbastelle commune), des oiseaux tels que le Circaète Jean-le-Blanc, l’Autour des palombes, le Pic mar, le Grimpereau des bois, les insectes avec notamment 61 espèces de papillons diurnes recensés à ce jour, dont plusieurs raretés comme le Grand sylvain, le Cuivré des marais. Plus de 400 espèces de coléoptères ont été inventoriées à la forêt de la Comté dont 67 espèces de coléoptères saproxyliques bioindicatrices de qualité des forêts françaises. Les mares accueillent 36 espèces d’odonates (libellules et demoiselles) et quelques amphibiens emblématiques comme la Salamandre tachetée ou le Sonneur à ventre jaune, espèces protégées en France.

Amphibien dans l'eau (Sonneur à ventre jaune)
Sonneur à ventre jaune © G. Le Roux

Actions LPO

Propriété du Département du Puy-de-Dôme depuis 2000, la gestion de la forêt de la Comté est encadrée par la politique départementale des Espaces Naturels Sensibles.

Les actions à mener sur site sont planifiées pour 10 ans et inscrites dans un document cadre appelé « Plan de gestion », approuvé par le Conseil départemental. Le Plan de gestion en cours sur la période 2021-2030, est animé par la Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne Rhône-Alpes et l’Office National des Forêts. Chaque année, plusieurs actions de préservation, de conservation et de valorisation sont réalisées afin de répondre aux enjeux de l’ENS forêt de la Comté.

Une partie de la forêt départementale est classée en réserve biologique intégrale (RBI). Cette nouvelle aire protégée, où la forêt est laissée en libre évolution, s’étend sur 87 hectares.

Contacts

Matthieu CLEMENT
Gestionnaire de l’ENS de la Comté
LPO AuRA délégation Auvergne
matthieu.clement@lpo.fr
07 77 82 88 29

Margot THARAN
Animatrice Nature
LPO AuRA délégation Auvergne
margot.tharan@lpo.fr
06 14 90 94 82

Gilles SAULAS
Sentinelle de la Nature de l’ENS de la Comté

 

Fiche d'identité
Département : Puy-de-Dôme
Commune(s) : Pignols, Sallèdes
Superficie : 615 ha
Mode de gestion : Convention de gestion : LPO AuRA
Programme : Espace Naturel Sensible (ENS)
Règlementation
Attention tiques
Rester sur le sentier
Feu interdit
Déchets interdits
Cueillette des fleurs interdite
Chien admis en laisse