Missions


Publié le vendredi 1er février 2013

Mis à jour le mercredi 29 juin 2016


Les missions de la LPO Rhône-Alpes se concentrent autour de trois pôles d’activités :

La Connaissance

La vocation première de la LPO Coordination Rhône-Alpes est de rassembler les connaissances des naturalistes rhônalpins passionnés de faune. Ces naturalistes collectent annuellement plusieurs milliers d’observations qui alimentent un système de bases de données (VisioNature). Ces données sont recueillies ponctuellement ou dans le cadre de suivis spécifiques. A ce titre, la LPO initie et coordonne des programmes régionaux (Petite faune des jardins, Atlas des micromammifères…), mais relaie également à l’échelle de la région des programmes nationaux (Suivi des Oiseaux Communs, Enquêtes, Plans d’actions en faveur des espèces menacées…) et internationaux (Wetlands).

JPEG - 7 ko

La Protection

C’est à partir de la connaissance accumulée que l’on peut protéger. La LPO Coordination Rhône-Alpes et ses associations fédérées sont les interlocuteurs privilégiés des différentes administrations et collectivités, chargées de la protection des espèces et des espaces, mais aussi des représentants du secteur privé soucieux de préserver la biodiversité. La LPO Coordination Rhône-Alpes est également gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale de la galerie du Pont des Pierres (Ain).

JPEG - 5.4 ko

L’Education à l’environnement

Pour protéger, il faut connaître, mais aussi faire connaître. La mise à disposition et la transmission des connaissances est un souci permanent de nos associations. Manifestations grand public, interventions auprès des scolaires, sorties sur le terrain, conférences et publications contribuent à sensibiliser les rhônalpins afin qu’ils développent naturellement des gestes éco-citoyens.

JPEG - 491.9 ko

Les réseaux

En plus des équipes salariées et des bénévoles adhérents des délégations LPO départementales qui mettent en œuvre les programmes d’actions en faveur de la faune, la LPO Coordination Rhône-Alpes anime également des Réseaux dits transversaux. Ces réseaux regroupent les compétences de diverses structures associatives, établissements publics et individuels, qui souhaitent s’investir pour la connaissance et la protection : des chiroptères (GCRA), de la Loutre (Groupe Loutre), des reptiles et amphibiens (GHRA). Un réseau de personnes compétentes sur les micromammifères est en cours de constitution.