Musaraigne carrelet {Sorex araneus}

Publié le jeudi 3 janvier 2008 -->


La musaraigne carrelet Sorex araneus

Son nom vient de Hurax (= Musaraigne) araneus ( = araignée), l’espèce étant insectivore. Ordre des insectivores, famille des Soricidae (musaraigne à dents rouges).

Description de la Musaraigne carrelet

  • Corps mince
  • Tête triangulaire avec museau en forme de trompe
  • Petits yeux
  • Le pelage est dense, court et soyeux, tricolore
  • Le dos est brun foncé à presque noir, les flancs brun clair (roussâtre), le ventre blanchâtre ou gris jaunâtre.
  • Pointe des dents rouge.
  • Queue poilue assez courte mais dépourvue de grandes soies (différence avec les Crocidura).
  • Oreilles courtes avec parfois des taches blanches sur les oreilles et le bout de la queue.
  • Longueur totale : 9 à 14 cm, dont 3 à 6 cm pour la queue.
  • Poids : 10 à 15 g.

Les jeunes

  • Pelage juvénile plus clair dessus, moins de contraste entre les 3 couleurs.
  • La queue des jeues est revêtue de soies courtes, un pinceau à l’extrémité
  • A partir de 8 mois, la queue se dénude et peut paraître couverte de cicatrices

Les mâles

  • Ils perdent les poils de la région génitale à leur maturité sexuelle.
  • Glandes odoriférantes des flancs particulièrement évidentes chez les mâles adultes.
  • Les testicules et leurs annexes représentent 10 % du poids des mâles adultes.

Les femelles

  • Les femelles sont réceptives 24 h pendant l’oestrus.
  • Durant la copulation, le mâle mord le cou de la femelle (femelles gestantes reconnaissables aux cicatrices nuchales et à leur poids supérieur à 10 g.

Changements de pelage

  • Mue en automne
  • Pelage hivernal plus épais et plus long
  • Au printemps, mue en avril-mai (ou deux en succession rapide ?). Acquisition d’un pelage plus clairsemé.

Confusion possible
On peut la confondre avec une espèce très prochesSorex coronatus, la Musaraigne couronnée, distinguée depuis 1978 seulement, et qui lui ressemble fortement (caryotype différent). Elle habite les plaines et aurait repoussé Sorex araneus sur les montagnes. Sorex araneus a une formule chromosomique variable.


Habitat de la Musaraigne carrelet

  • Broussailles, bois, champs, haies, prairies, fougères, parcs et jardins.
  • Pénètre assez fréquemment dans les maisons à l’automne.
  • Jusqu’à 2 480 m dans les Alpes.
  • En Europe centrale, surtout bois de feuillus et zones humides.

Le nid :

  • Nid de mousses, boules d’herbes sèches et de feuilles établi dans une touffe d’herbes, dans une anfractuosité, sous un tronc couché, entre les racines, dans le terrier d’une autre espèce
  • Nid petit, mais ceux servant à la reproduction sont plus volumineux.

Indices de présence de la Musaraigne carrelet :

  • Très petites galeries dans le sol.
  • Crottes noirâtres, granuleuses, contenant des morceaux de chitine d’insectes.

Répartition de la Musaraigne carrelet

Répartition en Europe de la Musaraigne carrelet (Sorex araneus)
Répartition en Europe de la
Musaraigne carrelet Sorex araneus
  • Europe, à l’exception de l’Irlande, Asie septentrionale jusqu’à la Sibérie orientale.
  • En France, les deux espèces (carrelet / couronnée) sont présentes partout, sauf en Corse et sur le littoral méditerranéen, mais cohabitent rarement.
  • Elle occupe principalement les zones montagneuses au-dessus de l000 m et ne se rencontre en plaine que dans le nord-est du pays.
  • La Musaraigne couronnée la remplace en dessous de l 000 m d’altitude et manque dans le Nord-Est.
  • La Musaraigne alpine Sorex alpinus, originaire des montagnes d’Europe orientale, n’est connue en France que de la Haute-Savoie (Argentière et Samoëns) et du Doubs (Bonnevaux). Elle vit jusqu’à 2 500 m d’altitude dans les fentes et les crevasses, souvent à proximité de ruisseaux forestiers. Plus grande que la Musaraigne carrelet (12,50-15 cm), elle s’en distingue par sa longue queue (6-7,5 cm), son pelage entièrement gris ardoise. Moeurs et alimentation comme la carrelet.

Biologie de la Musaraigne carrelet

  • Aussi bien diurne que nocturne
  • Active surtout la nuit, à l’aube et au crépuscule.
  • Périodes de repos d’environ 1 heure(environ 10/jour) alternant avec celles d’activité.
  • Active toute l’année
  • Plus souvent sous terre que Sorex minutus.

Comportement de la Musaraigne carrelet

  • Nage bien.
  • Se déplace rapidement, examinant le sol avec son museau et ses vibrisses. Allure pressée.
  • Se faufile dans des terriers dont le diamètre correspond juste à sa taille.
  • Un individu a parcouru 1 km en une heure.
  • S’aventure rarement à découvert. En hiver, passe environ 80 % du temps sous terre.

Régime alimentaire de la Musaraigne carrelet

  • Elle consomme des insectes, vers de terre, escargots, limaces et même de petits vertébrés (souris, musaraignes) qu’elles tue elle-même.
  • Elle mange l’équivalent de son poids chaque jour.
  • Sa ration quotidienne atteint 80 à 90 % du poids corporel (très variable selon la température ambiante).
  • Chez les femelles allaitantes, elle s’élève à 150 à 200 % du poids corporel.
  • Elle peut détecter une proie cachée à 12 cm de profondeur, fouillant avec son museau et creusant.

Domaine vital de la Musaraigne carrelet

  • Il varie de 100 à 1 000 m2, généralement 370 à 630 m2 pour un seul individu.
  • En automne/hiver, le domaine vital est partiellement exclusif, conservé par les femelles en période de reproduction. A cette saison, certains adultes semblent être nomades.
  • Dans une prairie où la densité est forte, la plupart des animaux peuvent se reproduire à moins de 100 m de leur site de naissance.
  • Forte dispersion dans l’été suivant la naissance.

Sociabilité

  • Espèce solitaire, probablement territoriale sauf pendant la période de reproduction.
  • En tout temps, très agressive sauf quand la femelle a des jeunes.
  • Se déplace généralement dans les buissons, sous les feuilles mortes ou dans les pleries d’autres petits mammifères, creuse parfois des galeries superficielles, mais ne forment pas de taupinières.

Communications de la Musaraigne carrelet
Ouie

  • Elle gazouille quand elle est active
  • Des cris aigus manifestent l’agressivité.
  • Elle émet des ultra-sons et emploie l’écholocation pour trouver un terrier.

Odorat

  • Des phéromones sont émises par les glandes des flancs

Vue

  • La vue est moins développée que l’odorat, le toucher et l’ouïe.

Reproduction de la Musaraigne carrelet

  • Maturité sexuelle : généralement au printemps suivant la naissance (après le premier hiver). Il est exceptionnel que les jeunes de la première portée se reproduisent en juillet-septembre.
  • La musaraigne carrelet se reproduit d’avril à août.
  • Copulations dès le mois de mars (en Angleterre, premier oestrus dans la deuxième moitié d’avril).
  • Plusieurs portées jusqu’en automne ; après les premières, il y a un oestrus post-partum, ensuite les intervalles entre les autres oestrus s’allongent.
  • Il y a sans doute 2 portées annuelles, rarement plus, souvent une (3 ou 4 portées par an selon certains).
  • Les adultes sont peu nombreux en juillet.
  • Gestation : 20 jours (24 à 25). (13 à 21 jours selon certains)
  • 1 à 10 petits par portée (moyenne 6 à 7).
  • 6 tétines, les jeunes sont allaités pendant 23 jours, puis s’émancipent.

Jeunes

  • Les jeunes sont nus et aveugles à la naissance
  • pelage apparaissant à 9 jours
  • Yeux ouverts à 16 jours ; premiers aliments solides à environ 21 jours. Après leur sortie du nid, ils maigrissent jusqu’à ce que, en mars de l’année suivante, il y ait une période de croissance rapide du corps et des organes génitaux.
  • Sevrage à 22-25 jours. Seule la femelle s’occupe des jeunes.

Longévité

  • Longévité de 12 à 18 mois dans la nature, jusqu’à 5 ans en captivité
  • En nature, vit au maximum 23 mois.
  • Mortalité : 50 % meurent avant 2 mois seulement 20-30 % parviennent à se reproduire.

Biométrie de la Musaraigne carrelet

Mensurations. Tête+Corps 54 à 87 mmmm
Queue 32 à 56 mm
P 10 à15 mm
LCB 18 à 20 mm
Poids 6 à 12 g (à la naissance 0,47 g ; à 14 jours 6,7 g).
Formule Dentaire 3/1 1/1 3/1 3/3 = 32 dents à extrémité rouge

Galerie de photos de de la Musaraigne carrelet

Musaraigne carrelet
Musaraigne carrelet, pelage noir dessus et gris-jaunâtre dessous
Musaraigne carrelet
Musaraigne carrelet, patte postérieure
Musaraigne carrelet
Musaraigne carrelet, patte antérieure