Mulot à gorge jaune

Publié le mardi 30 décembre 2008 -->


Mulot à gorge jaune Apodemus flavicollis

En France

  • Le Mulot à gorge jaune est une espèce distincte du Mulot sylvestre.
  • Leur distinction morphologique est délicate, le Mulot à gorge jaune est plus grand, mais les Mulots sylvestres du midi sont de grande taille.
  • Probablement absent du midi de la France.
  • Relativement abondant en Haute-Marne, Aube, Côte d’Or.
  • Cette espèce de Mulot est typiquement forestière.
  • Capturé dans des habitations isolées en forêt.
  • Monographie : P. Orsini.
Répartition en France du Mulot à gorge jaune, FAYARD 1984
Répartition en France du Mulot à gorge jaune, FAYARD 1984

En Rhône-Alpes

  • Le Mulot à gorge jaune est présent dans tous les départements, dans les collines bordant le Rhône et les régions boisées de faible altitude au Nord du coloir séquano-rhodanien (Saint-Girons et Vesco 1974)
Ain
  • En Crêts du Jura à Cérin, Izieu, Champfromier
  • à Peyrieu, Glandieu, tout le Jura méridional
  • Evite la Dombes et la Bresse (Fayard et al 1979)
Ardèche
  • En Basse-Ardèche à Lagorce, Gras, Saint-Montant
  • En Vivarais à Saint-Gineys-en-Coiron, Dornas, Le Cheylard (Penel et al 1984)
  • Gorges du Doux (Haut-Vivarais), à confirmer en amont (Ladet 1994)
Drôme
  • Le genre Apodemus est signalé dans le Diois (Aulagnier et Brunet-Leconte 1982),
  • dans tout le Vercors (Ariagno et Delage 1970, Fayard et al 1981)
Isère
  • Le genre Apodemus est commun (Noblet 1984),
  • dans tout le Vercors (Ariagno et Delage 1970, Fayard et al 1980),
  • en Nord-Isère (Brunet-Leconte 1993),
  • en Oisans (PNE et Crave 1995).
Loire
  • Majeure partie du département
  • Plaine du Forez (Bonin 1996)
  • Absent des Monts de la Madeleine (Aulagnier et el 1983)
Rhône
  • Monts du Beaujolais à Saint-Didier-sur-Beaujeu (Saint-Girons 1966), à Montsols
  • Monts du Lyonnais
  • Identifié seulement sur 8 communes du Rhône (Grillo 1997)
Savoie
  • En Tarentaise (Miquet), plus haut que le Mulot sylvestre
  • En Rhône-Bourget
  • En Fier-Rumilly à Albens, 350 m
  • En Grésivaudan à Bourgneuf, 300 m
  • En Tarentaise à Val d’Isère, 1960 m
  • En Maurienne à Bonneval à 1750 m, Bessans 2230 m
Haute-Savoie
  • Haute vallée du Giffre de 630 à 1000 m, plus forestier et xérophile que le Mulot sylvestre (Desmet 1986, 1990)
Répartition en Rhône-Alpes du Mulot à gorge jaune, GRILLO 1997
Répartition en Rhône-Alpes
du Mulot à gorge jaune
GRILLO 1997

Bibliographie
FAYARD Armand (1984). Atlas des mammifères sauvages de France. Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM). Paris. 299 p. ISBN 2-905216-00-X

GRILLO X. (coord.) (1997). Atlas des mammifères sauvages de Rhône-Alpes. Frapna, Lyon : 304 p.