Un vautour fauve à nouveau victime de tir en Isère

Publié le jeudi 8 janvier 2015


La LPO déplore un nouveau cas de tirs sur un vautour fauve, espèce protégée, et porte plainte contre X, conjointement avec le Centre de sauvetage de la faune sauvage du Tichodrome.

L’oiseau a été trouvé sur la commune de Saint-Gervais en Isère et a été rapatrié au Tichodrome, où il a été immédiatement pris en charge par les soigneurs du centre de sauvetage.

Les radiographies ont révélé la présence de multiples plombs au niveau de la tête et du corps du rapace. Il a été placé en volière de rééducation et actuellement, nous ne sommes pas en mesure d’affirmer si l’oiseau pourra récupérer toutes ses facultés.

La LPO rappelle qu’outre le fait que cet acte irresponsable constitue un délit passible de 15 000 euros d’amende et d’un an d’emprisonnement, il représente un coût supplémentaire pour les Centres de soins, qui en plus d’intervenir sur des blessures accidentelles doivent soigner des oiseaux victimes de braconnage.

Vautour fauve dans la tourmente

Dans le cadre de sa campagne de réhabilitation du vautour fauve la LPO ne peut que réaffirmer la nécessité de faire évoluer les mentalités à propos du vautour fauve, charognard essentiel à l’écosystème.

JPEG - 38.8 ko

Retrouvez le communiqué de presse de la LPO Isère :


Document(s) joint(s)

PDF - 1.1 Mo