Un gypaète barbu retrouvé mort dans les Alpes, un second tiré et retrouvé grièvement blessé dans les Pyrénées

Publié le vendredi 17 avril 2015 -->


Un gypaète barbu a été retrouvé mort le 6 avril au sein de la station de ski de Flaine (Haute-Savoie), proche de remontées mécaniques. Les causes de la mort de l’oiseau restent inconnues. Le cadavre a été récupéré par l’équipe Gypaète d’Asters puis congelé en prévision de l’autopsie et des analyses qui vont être effectuées.
Dans le cadre du plan vigilance poison, tous les cadavres de rapaces bénéficiant d’un Plan National d’actions subissent une autopsie, une radiographie et des analyses toxicologiques afin de connaitre précisément la cause de la mort.

Quelques jours plus tard, le 9 avril, un gypaète visiblement blessé est repéré par les agents du Parc national des Pyrénées, dans le secteur du Fort du Portalet, en Vallée d’Aspe. Emmené d’urgence dans un centre de soins, l’oiseau a été rapidement radiographié. Un plomb de chasse de petit calibre est observé au fémur. Il s’agit du troisième cas connu de tir en huit ans dans les Pyrénées-Atlantiques.
Devant cet acte illégal, la LPO porte plainte contre X pour atteinte à une espèce protégée par tir en dehors de la période de chasse.

Dans les Alpes tout comme dans les Pyrénées, le gypaète barbu est un symbole pour la conservation des habitats de montagne.

Plus de détails :