Lettre ouverte au Préfet des Alpes-Maritimes suite au « tir de prélèvement » d’une louve à Duranus

Publié le vendredi 21 juin 2013


Une louve a été tuée le 18/06/2013 sur la commune de Duranus (département des Alpes-Maritimes, région Provence-Alpes-Côte d’Azur), au cours d’une opération de « tir de prélèvement » ordonnée par le préfet des Alpes-Maritimes.

Plusieurs associations de protection de la nature ont cosigné une lettre ouverte à destination de Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes, afin d’obtenir de plus d’informations au sujet de ce « tir de prélèvement ».

En effet, il apparaît de source sûre que la louve prélevée le 18/06/13 sur la commune de Duranus (06) par les agents de l’ONCFS suite à l’arrêté préfectoral du 31/03/13 était la louve « alpha » de la meute présente (femelle dominante), que cette louve était allaitante, et qu’elle allaitait vraisemblablement cinq louveteaux.

A cette époque de l’année, les louveteaux orphelins ne sont âgés que de quelques semaines et ne peuvent pas survivre. Le « prélèvement » de cette louve dans le cadre de ce tir se traduit donc par l’élimination de plusieurs loups, voir même de la meute elle-même, car il semblerait que la meute concernée n’était composée que du couple alpha, c’est-à-dire un mâle dominant et une femelle dominante avec les louveteaux. Si cette information était confirmée, ce « tir de prélèvement » pourrait donc se traduire par la disparition de la meute.

Pour en savoir plus :


Document(s) joint(s)

PDF - 478.2 ko
PDF - 438.5 ko