Grand week-end de comptage des oiseaux des jardins


Publié le mardi 22 janvier 2013

Mis à jour le mercredi 29 juin 2016


26 et 27 janvier 2013 : Grand week-end national de comptage hivernal des oiseaux des jardins !

La LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle organisent pour la première fois un grand week-end de comptage national des oiseaux de jardins les 26 et 27 janvier.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins. Elle consiste à recenser durant 1h tous les oiseaux aperçut dans un jardin. Le principe est simple !

Comment faire ?

  • Choisir un jour de comptage, à savoir samedi 26 ou dimanche 27 janvier
  • Trouver le lieu ! Vous possédez déjà un jardin inscrit dans l’Observatoire ? Vous pouvez alors effectuer le recensement dans ce jardin. Vous êtes en déplacement, en vacances ou ailleurs ? Vous pouvez alors inscrire un autre jardin, qu’il s’agisse d’un jardin privé, d’un parc public, de votre lieu de travail…. Vous avez envie de vous investir encore plus dans cette opération ? Il vous est possible de réaliser plusieurs comptages dans plusieurs jardins au cours du week-end !
  • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d’observation est libre, à vous de le choisir. Il faut tout de même garder à l’esprit que la fin de matinée reste le moment le plus propice à l’observation.
  • Et enfin, faites nous parvenir vos observations sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins à vous rendant à cette adresse : www.oiseauxdesjardins.fr. Il suffit de s’inscrire, d’enregistrer son jardin et de saisir ses observations. Cette inscription ne vous obligera pas à prendre part à l’Observatoire durant le reste de l’année. Il vous est possible de ne participer que lors d’évènements exceptionnels comme celui-là ! (Plus d’informations concernant l’inscription ici).

Attention : afin d’éviter de compter 2 fois le même oiseau, il est important de ne noter que le nombre maximal d’oiseaux d’une même espèce vu en même temps ! Par exemple, si vous comptez 4 moineaux, puis 2, puis 3, ne retenez que 4 moineaux. De même, il est important de ne noter que les oiseaux posés dans le lieu d’observation et non ceux qui ne font que le survoler.

Au-delà de l’émerveillement que l’observation de ces oiseaux peut procurer à chacun et de la participation à la protection de la nature de proximité, ces recensements, s’ils sont menés sur le long terme, permettent de collecter des informations de valeur. Une fois analysées par les scientifiques du Muséum, ces données apporteront des renseignements sur l’impact de certaines pratiques humaines ou de changements plus globaux sur les populations d’oiseaux qui visitent les jardins.

Les 26 et 27 janvier, les oiseaux de jardins comptent sur vous !