Projet régional de trame verte et bleue urbaine et péri-urbaine


Contexte et objectifs

Afin de remédier à l’érosion actuelle de la biodiversité liée à des facteurs multiples dont la fragmentation des espaces, les lois Grenelle ont instauré la Trame verte et bleue, outil d’aménagement visant à concilier préservation de la biodiversité et développement. Dans ce cadre, la Région Rhône-Alpes et l’Etat ont adopté en 2014 le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) dont le plan d’actions vise à remettre en bon état les continuités écologiques identifiées.

En 2014, la LPO coordination Rhône-Alpes a rassemblé les réseaux régionaux des agences d’urbanisme (urbA3) et des CAUE (URCAUE) autour du montage d’un projet partenarial sur la trame verte et bleue en milieu urbain et péri-urbain. En effet, ces espaces constituent un enjeu fort car ils représentent un élément fragmentant pour la continuité écologique tout en accueillant une biodiversité spécifique. Le maillage vert et bleu de ces espaces est, au delà de son rôle écologique, le support pour notre cadre de vie. L’objectif de ce projet régional de trois ans est d’améliorer la mise en œuvre des trames vertes et bleues en milieu urbain et péri-urbain en proposant des outils et des méthodes adaptés à l’échelle de décision locale tout en gardant une cohérence régionale.

Moyens et résultats

L’année 2014 a été marquée par la création d’un groupe de travail entre les structures LPO, urbA3 et URCAUE et par la définition d’un projet partenarial. Il est prévu que ce projet soit financé par la suite par au moins un double financement (régional et européen).

De nombreuses réunions de travail au sein du réseau LPO régional ont eu lieu pour définir les orientations du projet. Par la suite, des réunions d’échange ont eu lieu avec les agences d’urbanisme et les CAUE. Aujourd’hui, des réflexions sont en cours pour associer d’autres structures au projet (Association Rivière Rhône-Alpes, Conservatoire botanique national alpin...).

Une première proposition de projet a été proposée en décembre 2014. Cette proposition prévoit trois axes : la mise en réseau des acteurs autour de la thématique « trame verte et bleue urbaine et péri-urbaine », des retours d’expériences de collectivités engagées dans cette démarche et une phase d’expérimentation avec des collectivités. L’ensemble des ces éléments contribuera à définir un cadre méthodologique pour l’analyse de la trame verte et bleue urbaine et péri-urbaine.
La mobilisation du réseau LPO régional pour cette action représente environ 40 journées de travail (auxquelles s’ajoutent des journées bénévoles).

Perspectives

2014 était la première année de montage de ce projet novateur pour la LPO. L’année 2015 sera consacrée à affiner les axes de travail et à rechercher des financements. Il est envisagé que le projet se déroule sur une durée de trois ans à partir du deuxième semestre 2015.

PNG - 657.3 ko


Document(s) joint(s)