Suivi des oiseaux migrateurs : le programme « Tête en l’Air » - Bilan 2014

Publié le mardi 16 juin 2015 -->


Tête en l'air

Contexte et objectifs

La migration des oiseaux est suivie sur plusieurs sites de la région Rhône-Alpes depuis de nombreuses années. Dans le cadre de l’opération Tête en l’Air, la LPO Rhône-Alpes et l’Union Régionale des CPIE (URCPIE) se sont associées pour faire du suivi de la migration en Rhône-Alpes un évènement à caractère :

  • scientifique : le comptage des oiseaux en phases de migration pré et postnuptiale sur 7 sites de suivis,
  • de sensibilisation : organisation des journées au printemps et à l’automne pour faire découvrir la migration au grand public sur 12 sites en tout, mais aussi à destination des scolaires à travers des animations dans les écoles et lycées pour sensibiliser la jeunesse au phénomène de la migration des oiseaux et aux changements globaux (climatiques et habitats).

La multiplicité des sites d’observations permanents ou ponctuels dans la région met en évidence des différences de passage importantes d’un jour à l’autre et d’un site à l’autre, malgré une proximité géographique. Nous voyons là un intéressant terrain d’investigation pour clarifier les voies de migration selon les conditions météorologiques observées sur les sites, localement ou en amont de ceux-ci. Le recul dont nous disposons dans les suivis rhônalpins est suffisant pour débuter des analyses des données.

Les objectifs pour 2014 étaient donc :

  • de constituer un Comité migration en Rhône-Alpes
  • de poursuivre les suivis scientifiques sur les sites du Col de l’Escrinet au printemps et du Défilé de l’Ecluse à l’automne
  • de débuter une analyse globale des données recueillies afin de prioriser les espèces à suivre et envisager l’adaptation des protocoles si nécessaire.

Moyens et résultats

En 2014 le Comité migration des LPO de Rhône-Alpes s’est constitué. Deux séances de travail ont eu lieu le 25 janvier et le 28 août.

En 2014 le suivi permanent de la migration a été effectué sur 2 sites :

  • le Col de l’Escrinet : du 1er février au 15 mai soit 104 jours de suivi représentant 1 154 heures de présence et 308 047 oiseaux migrateurs dénombrés.
  • le Défilé de l’Ecluse : du 15 juillet au 21 novembre soit 125 jours de suivi représentant 1 138 heures de présence et 459 562 oiseaux dénombrés dont plus de 52 000 rapaces.

En parallèle de ces suivis, l’ensemble des données des sites dont la migration est, ou a été, suivie en Rhône-Alpes ont été compilées afin de débuter une analyse globale.

L’important volume de données a tout d’abord été évalué afin d’extraire les données exploitables. En effet, plusieurs sites, bien que présentant un intérêt fort pour l’observation de la migration active, ne disposent pas de suivi suffisant pour envisager une analyse pertinente. Seuls 6 sites disposent de données suffisamment homogènes : Le Hucel, Pierre-Aiguille, le Défilé de l’Ecluse, le Col de l’Escrinet, les Conches et le Col de Baracuchet.

11 espèces ont été sélectionnées pour faire l’objet d’analyses statistiques : phénologie de passage, indices journaliers, dates optimales de suivis en Rhône-Alpes.

Perspectives

En 2015 le suivi se poursuivra sur les sites de l’Escrinet et du Défilé de l’Ecluse. 1 à 2 journées de suivi simultané partout en Rhône-Alpes sera proposé aux bénévoles LPO. L’objectif sera de mieux cibler les voies de passages du milan royal, actuellement méconnues. Une rencontre du comité migration sera également programmée durant l’été.

Nous remercions les donateurs, la fondation Franz Weber, la Région Rhône-Alpes et la CNR pour leur engagement à nos côtés en faveur des oiseaux migrateurs en 2014 !