Suivi Temporel des Oiseaux Communs Hivernants - Bilan 2015

Publié le vendredi 17 juin 2016 -->


Contexte et objectifs

Depuis 2006, le Centre Ornithologique Rhône-Alpes (devenu depuis la LPO Rhône-Alpes) a engagé un programme de suivi des Alouettes des champs en hivernage. Les premières analyses régionales ont révélé que ce programme n’apportait pas uniquement des résultats sur l’alouette, mais plus globalement sur la majeure partie des espèces hivernant dans les zones agricoles, permettant d’élargir la problématique à l’ensemble des espèces d’oiseaux, en restant focalisée dans les parcelles de céréales d’hiver. Ce programme a été baptisé : Suivi Hivernal des Oiseaux des Champs (SHOC) et a été intégré par le Museum d’Histoire Naturelle de Paris comme outil d’évaluation des tendances démographiques des oiseaux dans les réseaux « Vigie Nature ». Des résultats ont été obtenus sur les tendances démographiques des espèces les plus communes ainsi que sur le lien de celles-ci avec leurs habitats.

D’abord orienté vers les cultures de céréales uniquement, le protocole a évolué pour diriger le choix des parcelles suivies vers la culture majoritaire locale : culture de céréales d’hiver (blé, orges, avoine etc.), parcelles plantées en colza / moutarde, luzerne, chaume de maïs, mais aussi prairie naturelle ou artificielle, vergers et vignes. Au regard des résultats et de l’importance de la compréhension globale de l’hivernage pour la conservation des oiseaux, il est apparu que limiter ce suivi aux milieux agricoles nous privait d’informations précieuses sur certaines espèces ou groupes d’espèces. Face à ce constat et en accord avec le CRBPO, il a été décidé d’étendre le suivi à l’ensemble des milieux (dans la mesure de conditions d’accès favorables) selon un protocole qui évoluerait vers un STOC oiseaux hivernants par échantillonnage ponctuel simple. Ce STOC hivernants, soutenu par le CRBPO, devrait permettre à terme d’analyser les suivis par communautés d’espèces en fonction des milieux occupés de la même façon que le STOC EPS a pu le démontrer et assurera la continuité des indicateurs déjà créés avec la SHOC, notamment l’indicateur « alouettes ».

L’hiver 2013-2014 a été un nouveau tournant puisque le programme s’est élargi à l’ensemble des habitats. L’acronyme SHOC reste le même mais la définition change : de Suivi Hivernal des Oiseaux des Champs, le programme se transforme en Suivi Hivernal des Oiseaux Communs. L’hiver 2013-2014 a été utilisé – en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris – pour adapter le protocole à l’évolution du programme. Le programme a été déployé régionalement dès l’hiver 2014-2015.
L’enjeu est de poursuivre ce programme Vigie-Nature sur le long terme pour recueillir des données utiles aux choix de gestion, concernant les milieux accueillant des oiseaux en hiver. Le dispositif permettra de maintenir une connaissance des espèces liées aux paysages agricoles et ainsi un lien avec le programme SHOC.

Moyens et résultats

Trois actions sont prévues entre 2014 et 2016 :

  • Volet 1 : Mise en place de la transition entre le programme SHOC et la programme STOC hivernants
    - Bilan/Valorisation scientifique du programme SHOC et construction du protocole STOC hivernants
    - Validation technique du protocole d’échantillonnage sur le terrain
  • Volet 2 : Animation du programme STOC Hivernant
    - Coordination globale et mobilisation du réseau régional de bénévoles
  • Volet 3 : Réalisation de carrés salariés
    - Comptages salariés sur les carrés retenus
    - Analyse et valorisation des données

Durant l’hiver 2014-2015, première année de déploiement du programme STOC-Hivernants, l’effort a été porté sur l’animation du réseau d’observateurs, bénévoles et salariés.

Perspectives

En 2016, l’animation du réseau d’observateurs bénévoles et salariés permettra de poursuivre le déploiement du programme STOC-Hivernants. Ces deux années de collecte de données permettront d’établir un premier état des lieux du relai du programme, et de proposer des premières orientations d’analyses.