Pipit des arbres

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Pipit des arbres

Le Pipit des arbres (Anthus trivialis) est une des sept espèces de pipits que l’on peut observer en France.
Il ressemble beaucoup au Pipit farlouse, mais son corps est plus rond et son bec plus épais. Ses pattes sont plus roses et son plumage plus vif.

Description

Pipit des arbres (Anthus triviallis)
  • Corps allongé.
  • Ales assez longues, larges à la base et pointues.
  • Queue assez courte, carrée ou légèrement échancrée, brune bordée de blanc sur les côtés.
  • Adulte brun chaud ou brun-olive dessus, strié de brun-noir.
  • Croupion plus pâle.
  • Tour de l’oeil et sourcil crème jaunâtre.
  • Petite moustache noire.
  • Gorge blanc jaunâtre.
  • Dessous blanchâtre teinté de jaune roussâtre et nettement taché de noir à la poitrine et sur le haut des flancs.
  • Bec assez long, épais, à la base et pointu, brun-noir avec la base chair jaunâtre.
  • Pattes rose chair, assez longues et minces.
  • Oeil brun foncé.
  • Longueur totale de15 cm.
  • Envergure de 25 à 27 cm.
  • Poids de 18 à 29 g.

Habitat

  • Terrains à végétation herbacée basse, bordés d’arbres et parsemés de buissons.
  • Lisières forestières, clairières, jeunes plantations de conifères, friches buissonnantes, abords des marais, landes, tourbières.

Comportement

  • Oiseau diurne.
  • Solitaire pendant la reproduction.

Alimentation

  • Il se nourrit au sol, se perche fréquemment sur les buissons et les arbres.
  • Consomme principalement des insectes terrestres, mais aussi quelques graines (en hiver et en automne surtout).

Migrations

  • Migrateur, il arrive en France à partir de fin mars, départ dès août jusqu’à fin octobre.

Reproduction

  • Construit une coupe d’herbes sèches et de mousse dans une dépression du sol, sur une touffe de végétation.
  • Une ou 2 ponts par an, de 2 à 6 oeufs, incubés par la femelle 12 à 14 jours.
  • Les jeunes nidicoles quittent le nid à 10 - 11 jours.

Remarques

  • En France se reproduit partout sauf sur le littoral méditerranéen et en Corse.
  • Il atteint 2000 m d’altitude dans les Alpes.