Pinson des arbres

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Pinson des arbres

Pinson des arbres
Pinson des arbres mâle à la mangeoire

Description

 Pinson des arbres, Chaffinch, Fringilla coelebs
  • Corps allongé (de la taille du Moineau).
  • Ailes assez longues et pointues, noires avec deux larges barres transversales blanches
  • Queue assez longue et un peu échancrée, noire bordée de blanc sur les côtés.
  • Mâle plus coloré (plus pâle en hiver) : Calotte et nuque bleu-gris, joues et dessous rose vineux, bas du ventre blanc, dos brun rougeâtre, croupion vert olive.
  • Femelle moins colorée (brun-gris), sans bleu ni rose, brun live dessus, brun gris dessous.
  • Les juvéniles sont gris-brun, duvet gris clair.
  • Bec conique, court et épais, brun pâle (gris bleu chez le ♂ en été).
  • Pattes brunâtres, assez courtes et fins.
  • Oeil brun.
  • Longueur totale de 14.5 à 16 cm.
  • Envergure de 26 cm.
  • Poids de 17 à 30 g.

Habitat

  • Présent partout où il y a des arbres.
  • Forêts, bosquets, grandes haies, vergers, parcs, jardins, allées d’arbres des avenues, arbres isolés...
  • Champs de maïs et vignobles en hiver.

Comportement

  • Oiseau diurne, grégaire en dehors de la saison de reproduction
  • Il trottine souvent au sol, seul ou en groupes (de ♀ et jeunes, ou groupes de ♂).

Alimentation

  • Le Pinson des arbres se nourrit au sol et se perche sur les arbres.
  • Il consomme principalement des graines, mais aussi des baies et jeunes pusses, de nombreux insectes en été.

Migrations

  • Le Pinson des arbres est présent en France toute l’année.
  • D’autres individus nordiques (Scandinavie et Nord de l’Europe) migrent en très grand nombre en France à l’automne, les ♀en premier, allant hiverner en Espagne, puis les ♂ qui hivernent en France et rejoignent nos oiseaux résidents.
  • Il y est sédentaire, à part quelques individus erratique.

Chant et cri

  • Chanteur inlassable, perché sur un arbre ,il est "gai comme un Pinson".
  • Le chant est une phrase forte, assez brève et rythmée, retentissante, répétée sans cesse, en cascade descendante, souvent accélérée, qui comporte plusieurs trilles et une finale accentuée.
  • Il existe de nombreuses variantes régionales du chant, caractéristiques.
  • Son chant rappelant celui du Pouillot fitis, en plus tonitruant.
  • Cri ’huit", "pschui" ou "prruî" répété de façon lancinante.
  • Un cri d’appel caractéristique est "pink pink".
  • Chant et cris abondants permettent de détecter les Pinsons avec de les voir.

Reproduction

  • Construit un petit nid de mousse et tiges sèches, couvert de lichens, toiles d’araignées, écorces, et garni de duvets et plumes.
  • Nid dans une fourche, souvent contre le tronc, placé de 3 à 12 m.
  • Deux pontes par an (avril à juin), de 4 à 5 oeufs, incubés 12 à 14 jours par la femelle
  • Les jeunes nidicoles s’envolent à 13 - 14 jours.

Dans les jardins

  • On voit souvent les Pinsons au sol sous les tables de nourrissage.
  • En compagnie des Pinsons du Nord, Verdiers, Bruants jaunes...

Remarques

  • Ne pas confondre le Pinson des arbres avec le Pinson du Nord, à poitrine et épaules orange, qui arrive chez nous en hiver.
  • Le Pinson des arbres est présent partout en France jusqu’à la limite supérieure des forêts.
  • A la migration de retour (postnuptiale), les ♂ passent en premier (début mars), avant les ♀ (fin mars), d’où le nom de "Fringilla coelebs", le Pinson célibataire.
Pinson des arbres à la mangeoire
Pinson des arbres à la mangeoire

Pinson des arbres, photo CORA
Pinson des arbres, mâle, portrait, photo France DUMAS © 2008
Portrait de Pinson des arbres, mâle, photo France DUMAS
Pinson des arbres, femelle, portrait, photo France DUMAS © 2008
Portrait de Pinson des arbres, femelle, photo France DUMAS