Pic vert

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Pic vert

Le Pic-vert (pivert ou pic-vert, Picus viridis) est un oiseau appartenant à la famille des Picidés et à l’ordre des Piciformes.
Il a une face supérieure verte, le croupion jaune, la face inférieure gris-vert et le dessus de la tête rouge. La femelle a une moustache noire, tandis que celle du mâle est rouge, entourée de noir.

Pic vert mâle, photo France DUMAS © 2008
Pic vert mâle, photo France DUMAS

Description

Pic vert (Picus viridis)
  • Corps allongé
  • Ailes courtes, larges et arrondies
  • Queue assez courte et pointue, brun verdâtre.
  • Mâle : Tête grise avec une calotte rouge vif striée de gris (s’étendant du front à la nuque), une zone noire autour de l’oeil et une petite moustache rouge bordée de noir, gorge blanchâtre.
  • Dessus vert teinté de jaune, croupion jaune vif.
  • Extrémité des ailes brun-noir barrée de blanc.
  • Dessous gris jaunâtre, flancs barrés de vert.
  • Dessous de l’aile gris-brun barré de blanc.
  • Femelle comme le mâle mais sans rouge à la moustache.
  • Les jeunes sont plus clairs et tachetés.
  • Bec, long, droit et pointu, brun-noir avec la base jaune verdâtre.
  • Pattes gris verdâtre, assez courtes.
  • Oeil blanc teinté de rose.
  • Longueur totale de 31 à 33 cm.
  • Envergure de 40 à 42 cm
  • Poids de 140 à 190 g.

Habitat

  • Lisière des bois et forêts de feuillus, bosquets, parcs, haies, vergers, à proximité de terrains dénudés ou à végétation rase (prairies avec des Fourmilières...).
  • Il recherche les milieux ouverts avec arbres disséminés.

Comportement

  • Oiseau diurne, solitaire.
  • Il grimpe fréquemment le long des troncs et branches.

Alimentation

  • Il consomme essentiellement des fourmis (adultes, larves et oeufs) prises à terre en défonçant les fourmilières, et de quelques insectes (Mouches, Coléoptères, Chenilles).
  • Les fourmis représentent plus de 90 % de son alimentation.
  • Dans le sud de l’Europe, il s’attaque également aux ruches, en hiver.

Migrations

  • Oiseau totalement sédentaire, il s’éloigne très peu de son lieu d’origine.
  • Le Pic vert est présent en France toute l’année.

Chant et cri
.- Peu de tambourinage mais crie bruyamment (éclat de rire).

  • Le cri cri d’appel est très sonore, comparable à un "rire", par série de trois notes en général, beaucoup plus courts et plus durs que le chant.
  • Son chant est une longue succession de notes éclatantes de tonalité descendante.

Reproduction

  • Le Pic vert creuse son nid dans le tronc d’un arbre feuillu, durant au moins deux semaines.
  • La cavité profonde de 20 à 50 cm s’ouvre par un trou rond de 6 cm de diamètre. Elle est située à 1 à 5 m du sol.
  • Le pic y pond, une seule fois par an, 5 à 7 oeufs, incubés par le couple 17 à 19 jours.
  • Les jeunes nidicoles s’envolent à 23 - 27 jours, puis, après leur envol, vivent avec leurs parents pendant 3 autres semaines.

Remarques

  • Cet oiseau s’étend dans toute l’Europe, en Asie mineure, dans l’ouest de l’Iran.
  • Le Pic vert est commun en France, sédentaire, il vit dans les bosquets, les parcs, les vergers, et jusqu’à 1 700 m en montagne (il est présent en hiver là où il se reproduit).

Pic vert femelle, photo France DUMAS © 2008
Pic vert femelle, photo France DUMAS
Pic vert juvénile, photo France DUMAS © 2008
Pic vert juvénile, photo France DUMAS