Moineau friquet

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Moineau friquet

Le Moineau friquet (Passer montanus) est une des espèces de moineaux largement répandu en Europe, reconnaissable à sa calotte marron et aux taches noires sur les joues. Mâles et femelles sont semblables.

Moineau friquet, photo Rémi RUFER © 2008

Description

Moineau friquet (Passer montanus)
  • Corps allongé et assez fin, tête ronde.
  • Ailes courtes, assez larges à la base et pointues, brun noir, nettement liserées de roux avec 2 petites barres transversales blanches parallèles.
  • Queue assez courte et un peu échancrée, brun-noir, liserée de roussâtre.
  • Calotte et nuque marron vif, large trait noir entre l’oeil et le bec.
  • Joues blanches avec un petite tache noire au milieu.
  • Demi collier sur la nuque.
  • Petite tache noire au menton et au centre de la gorge.
  • Dessous blanc, teinté de brun sur les flancs.
  • Dos brun jaunâtre rayé de noir.
  • Croupion blanc jaunâtre.
  • Bec conique, court et très épais, noir (avec la base jaunâtre en hiver).
  • Pattes chair brunâtres, assez courtes et fines.
  • Oeil brun-noir.
  • Longueur totale de 14 cm.
  • Envergure de 22 cm.
  • Poids de 18 à 26 g.

Habitat

  • Lisières des bois et bosquets dans les régions de campagne cultivée, grandes haies bordant les prairies, les pâturages et les chemins, vergers et jardins dans les villages, avec de vieux arbres épars riches en cavités.
  • Il ne s’aventure pas dans les villes, schématiquement, on a :
    * Moineau domestique = dans les villes
    * Moineau friquet= dans les villages.

Comportement

  • Oiseau diurne.
  • Sociable toute l’année, souvent associé aux troupes de Bruants et Pinsons en dehors de la période de nidification.
  • Il forme des dortoirs sur les arbres en été, mais passe la nuit dans des cavités en automne-hiver.

Alimentation

  • Il se perche surtout sur des arbres, et se nourrit au sol.
  • Consomme principalement des graines (de plantes sauvages surtout), nombreux insectes (en été), des bourgeons, fruits et baies.
  • Il vient aux mangeoires.

Migrations

  • Il est présent en France toute l’année.
  • Oiseau sédentaire, mais en partie migrateur dans le Nord et l’Est de la France.
  • Des Moineaux friquets du Bénélux, d’Allemagne et d’Italie passent l’hiver en France.

Chant et cri

  • Ses cris sont proches de ceux du Moineau domestique, mais sont à la fois plus aigus et moins forts, avec un timbre plus fin et parfois plus nasillard. "piet", "plilip" ...
  • Le "chant" rudimentaire des deux espèces est assez voisin.
  • Le Moineau friquet est nettement plus campagnard.

Reproduction

  • Le Moineau friquet niche en petites colonies.
  • Son nid d’herbes sèches et de foin, garni de nombreuses plumes, en forme de boule (ovoïde ou à dôme), avec un entrée en haut, est construit dans une cavité d’arbre ou parfois de mur.
  • Deux ou 3 pontes par an, de 4 à 6 oeufs, incubés par le couple pendant 11 à 14 jours.
  • les jeunes nidicoles quittent le nid à 14 - 18 jours.

Remarques

  • Ne pas le confondre avec le Moineau domestique.

Moineau friquet, photo CORA

Moineau friquet, photo CORA