Mésange boréale

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Mésange boréale

La Mésange boréale (Poecile montana, anciennement Parus montanus) est un passereau de la famille des Paridés. Attention, elle ressemble beaucoup à la Mésange nonnette.

Description

Mésange boréale (Poecile montana = Parus montanus)
  • Corps trapu, grosse tête ronde
  • Ailes assez courtes et arrondies, brune, avec une zone pâle
  • Queue assez courte et légèrement arrondie, brun-gris bordée de brun clair.
  • Front, calotte et nuque noirs mats.
  • Tache noire au menton, assez large et à bord diffus.
  • Joues entièrement blanc pur.
  • Gorge et dessous blancs, teintés de crème roussâtre sur les flancs.
  • Dessus brun-gris.
  • Bec noir, court et assez épais.
  • Pattes gris bleuté, assez courtes et fines.
  • Oeil bun-noir.
  • Longueur totale de 11 à 13 cm
  • Envergure de 19 cm
  • Poids de 10 à 13 g.
  • Très semblable à la Mésange nonnette, elle s’en différencie par quelques légers détails physiques : une tête plus grosse, l’arrière des joues blanc, une calotte noire mate. Leur chant est par contre très distinct.

Habitat

  • En forêts et les marais boisés : boisements de feuillus en plaine, ou de confères en montagne, à sous-bois arbustif dense, avec de nombreux arbres morts sur pied, le plus souvent sur desterrains humides.
  • Bosquets, haies, lisières forestières et clairières, forêts riveraines des cours d’eau.

Comportement
- Diurne.

  • Peu grégaire.
  • Très vive et toujours en mouvement, à faible hauteur ans les buissons et branches basses.

Alimentation

  • Elle consomme surtout de petits insectes et araignées, également quelques graines.

Migrations

  • Présente en France toute l’année, sédentaire mais erratique en hiver.

Chant et cri

  • Elle ressemble beaucoup à la Mésange nonnette mais son chant diffère nettement.
  • Le plus caractéristique est une série de notes sifflées ascendantes "tsiùh-tsiùh-tsiùh-tsiùh..." mais aussi parfois descendantes ou sur le même ton, débitées avec calme suivant un rythme variable.
  • Divers cris alternant notes brèves très aiguës et sons nasals appuyés et lents.
  • Le motif caractéristique "Ti ti gniaa gniaaa" permet de la différentier à coup sûr de la Mésange nonnette "Pistiou ré ré ré"..

Reproduction

  • Elle affectionne les sous-bois denses et creuse des trous dans les troncs vermoulus pour y nicher.
  • Nid peu épais de lanières de bois et herbes sèches, garni de crins et quelques plumes, dans une petite cavité creusée par la femelle avec le bec dans un tronc pourri (< 4 m du sol) ouvert par un trou ovale de 3x5 cm.
  • Un eou deux pontespar an, de 7 à 9 oeufs, ncubés par la femelle 13 à 15 jours.
  • Jeunes nidicoles quittent le nid à 17 - 19 jours.

La Mésange boréale niche dans des cavités d’arbres.

  • Jusqu’à 2000 m d’altitude, absente du Sud Ouest de la France mais s’y étend en hiver.
  • En altitude, la "Mésange alpestre" est une sous-espèce plus grande et plus grise que la "Mésange des saules"