Hérisson d’Europe

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Hérisson d’Europe

Description

  • Dessus du corps recouvert de piquants bicolores (jaunâtres et brun foncé).
  • Dessous garni de poils jaunâtres assez raides.
  • Tête pointue terminée en groin.
  • Pattes courtes, queue mince et très courte.
  • Longueur totale 24 à 31 cm
  • Poids 800 à 1200 g.
Hérisson d'Europe, photo Cyril CAVILLON 2008

Habitat

  • Jardins, bocages, forêts à sous-bois dense, haies, parcs urbains
  • La présence d’abris est importante (tas de branches, vieux murs, broussailles).

Comportement

  • Activité crépusculaire et nocturne
  • Les femelles sont sédentaires toute l’année, les mâles vagabondent.
  • Déplacements rapides et bruyants.
  • Bon nageur mais n’aime pas l’eau.
  • Peut grimper sur des murs assez hauts, en descend en se laissant tomber.
  • Se met en boule s’il est inquiété.

Alimentation

  • Les Hérissons font partie des insectivores mais sont quasiment omnivores.
  • Consomme des vers de terre, escargots, grenouilles, crapauds, insectes, jeunes souris, fruits et champignons, herbes, baies et racines, œufs d’oiseaux... Il peut tuer des serpents et des vipères.

Hibernation

  • Construit un nid d’herbes sèches et de feuilles, dans un buisson ou une cavité.
  • En léthargie de novembre-décembre à février-mars, ou pendant les étés secs.

Reproduction

  • Accouplements d’avril à août, 5 à 6 semaines de gestation, 3 à 7 petits naissent de mai à septembre, allaités 3 semaines, la femelle s’en occupe seule.

Remarques

  • Le Hérisson européen est répandu en Europe, y compris la Russie d’Europe, sauf le grand Nord, ainsi qu’en Turquie et dans le Caucase. Il a également été introduit en Nouvelle-Zélande.
  • Présent partout en France.
  • Le Hérisson était consommé par les Tziganes ("à la roumaine").
  • Longévité de 8 à 10 ans.
  • Il semble en déclin en France (écrasements routiers, pesticides, insecticides, destruction des haies...)

Dans le jardin

  • Le Hérisson assure un contrôle naturel des parasites de jardin.
  • Il est intolérant au lactose, mais consomme sans difficultés du fromage ou du lait, sources de problèmes digestifs graves sinon mortels (dysenterie).
  • Il peut éventuellement consommer de la nourriture pour chiens et pour chats (en petites quantités).

Le saviez vous ?
Chaque 2 février, les Romains tentaient de prévoir l’arrivée du printemps en observant le Hérisson sortir de son terrier. S’il voyait son ombre (et en avait peur), cela signifiait que l’hiver allait durer encore six semaines. Dans le cas contraire, cela signalait l’arrivée du printemps.

Vous aussi, notez la première date d’observation de cette espèce !