Grenouille verte

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Grenouille verte

La Grenouille verte (Rana esculenta) est un amphibien bien connu.

Description

Grenouille verte (Rana esculenta) Grenouille verte (Rana esculenta)
  • Le corps est trapu, le museau fortement arrondi, la pupille horizontale
  • Présence de deux lignes de glandes bien marquées sur le dos.
  • Le mâle possède deux sacs vocaux externes.
  • Les palmures ne dépassent pas la moitié des orteils.
  • Le dessus du corps est en général de couleur vert vif à brun. Le dessous est jaune chez le mâle.
  • Taille : 4 à 12 cm

Habitat

  • La Grenouille verte affectionne les plans d’eau, les marais, les étangs et les cours d’eau lents, mais aussi dans les forêts et les prairies humides.

Comportement

  • On la trouve souvent dans les mares des jardins, qu’elle colonise spontanément, parfois en grand nombre.

Alimentation

  • La Grenouille verte se nourrit d’arthropodes, d’insectes, de petits crustacés, de larves d’amphibiens, de vers.

Hibernation

  • Elle hiberne durant les quatre mois d’hiver, elle s’envase dans le fond du ruisseau ou de la rivière et y restera immobile ayant réduit au minimum ses besoins vitaux.

Chant et cri
Le croassement de la Grenouille verte est caractéristique (Croa croa...), en particulier de nuit.

Reproduction

  • L’accouplement et la ponte se déroulent sur une période de 15 jours entre février et avril, selon l’avancement de la végétation et l’altitude.
  • La femelle pond de 1 500 à 4 000 œufs qui éclosent au bout de deux à trois semaines en fonction de la température ambiante.
  • Le développement des têtards dure de deux à trois mois jusqu’à leur métamorphose.
  • La maturité sexuelle est atteinte à trois ans.
  • La Grenouille verte peut vivre de six à dix ans.

Hybridation

  • La Grenouille verte est en fait d’une espèce hybride (Rana esculenta klepton) issue de plusieurs espèces européennes, essentiellement Rana lessonae (Grenouille de Lessona) et Rana ridibunda (Grenouille rieuse). L’hybride est rarement fertile, il recherche pour la reproduction le plus souvent un partenaire de l’espèce Rana lessonae (phénomène d’hybridogenèse).

Remarques

  • D’abord nommée Rana esculenta par Linné en 1758, cette espèce a récemment été renommée Pelophylax kl. esculentus.
  • Cette grenouille se rencontre partout en Europe jusqu’au cap Nord mais elle est absente de l’extrême sud de l’Espagne, de Italie et des Balkans. On la rencontre également en Asie.
  • L’espèce est comestible (cuisses de grenouilles).