Ecureuil roux

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier l’écureuil roux

L’écureuil roux (Sciurus vulgaris) est un petit mammifère rongeur arboricole diurne de la famille des Sciuridés.

 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)

Description

  • Il pèse entre 200 et 400 grammes pour une taille totale de 30 à 40 cm, la queue étant aussi longue que le corps, 16 à 20 cm de long.
  • Sa couleur varie du roux clair au brun-noir selon les saisons, le ventre est blanc.
  • Son pelage s’épaissit et s’allonge en hiver, ce qui rend les "pinceaux" des oreilles plus visibles.
  • Une longue queue « en panache » lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu’il grimpe ou bondit, mais aussi de signal optique en période d’accouplement ou pour exprimer certaines « émotions ».
Écureuil roux (Sciurus vulgaris)

Habitat

  • Bois de feuillus ou de conifères, forêts mixtes avec un sous-bois dense
  • Dans les parcs et jardins (s’il y a des grands arbres).
  • L’écureuil passe la nuit dans l’un de ses nids formé de branchettes en forme de boule dans un arbre.

Comportement

  • Rongeur arboricole diurne, excellent grimpeur, saute de branche en branche.
  • Solitaire en dehors de la reproduction.
  • Il cache des stocks de graines en provisions qu’il retrouve en hiver.
  • Il pratique régulièrement le toilettage (bains de poussière ou d’herbes).

Alimentation

  • L’écureuil se nourrit d’abord à la cime des arbres, surtout en début et en fin de journée : noix, noisettes, graines des arbres, cônes d’épicéas ou de sapins, bourgeons, écorces, fruits, champignons, parfois des escargots, insectes, oisillons.
  • Ration journalière de 55 à 80 g.
  • Il peut aussi descendre s’installer sur une souche d’arbre pour y ouvrir plus aisément les graines récoltées, parfois on le surprend même à explorer garages et greniers !
  • Il enterre ou cache des graines de conifères, des noix, des noisettes ou des glands, etc. dans les arbres ou dans le sol. Les graines oubliées germent et favorisent la forêt.

Dans les jardins

  • L’écureuil peut vivre à proximité des habitations humaines.
  • Il occupe volontiers les nichoirs qu’on lui offre, s’il y a de la nourriture à proximité. Il peut alors devenir assez familier.

Hibernation

  • Il n’hiberne pas mais reste plusieurs jours dans son nid par très mauvais temps.

Reproduction

  • L’écureuil se construit plusieurs nids ronds avec des branchettes et des brindilles, de 50 cm de diamètre, tapissés de mousse et d’herbe.
    L’entrée du nid est positionnée vers le bas.
  • La maturité sexuelle est atteinte à un an, à la fin de l’hiver, le mâle se met en chasse et entre dans le territoire des femelles qui une fois fécondées, le bannissent du nid.
  • Elles portent pendant 38 jours de 2 à 5 petits.
  • Les jeunes naissent dans le nid aveugles et dépourvus de poils qui apparaissent au bout de deux semaines, vers 9 semaines, leurs yeux s’ouvrent et les incisives sortent. C’est l’âge auquel ils commencent à quitter le nid, mais la mère reste vigilante et les prend dans sa gueule pour les mettre en sécurité au premier danger. Lors des premières sorties, divers signaux sonores permettent de garder le contact, ce qui n’empêche pas 80% des jeunes de mourir avant un an.

Remarques

  • La mortalité de l’écureuil est importante par collision avec des véhicules, mais elle serait évitable en tendant des cordes tressées de "funambule" au dessus des routes.
  • L’espèce est en fort recul, l’écureuil a localement presque disparu en Angleterre et dans de nombreuses régions d’Europe, soit en raison de la dégradation de son habitat, soit des suites du braconnage, ou plus récemment suite à la concurrence alimentaire avec l’Écureuil gris introduit d’Amérique du Nord.
    La même évolution se profile en Italie. Et peut s’attendre à ce que les Alpes soient franchies prochainement.

Signalez-nous la moindre observation d’Écureuil gris, espèce invasive, qui est plus gros et plus fort que notre Écureuil roux, et qui résiste mieux à une maladie qu’il colporte ; la coccidiose à Eimeria sciurorum !!

  • L’écureuil roux fait actuellement l’objet d’une enquête de répartition nationale (JL Chapuis, MHNP).

Photos

 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)
 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)
 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)
 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)
 Écureuil roux (Sciurus vulgaris)