Couleuvre d’Esculape

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier la Couleuvre d’Esculape

La Couleuvre d’Esculape (Elaphe longissima) est une espèce de serpent de la famille des Colubridés, appelée également Liron dans le Sud-Ouest de la France.

Description

Couleuvre d'Esculape
  • C’est un serpent d’environ 1,10 m à 1,60 m de long (rarement 2 m) au corps long et mince, à la queue effilée, de la coloration du tronc.
  • Sa tête est fine et longue, distincte du corps, et son museau est arrondi.
  • Le cou est plus ou moins marqué.
  • Tache jaune en forme de large croissant de chaque côté du cou, plus ou moins flou, jaune clair, recourbé vers les temporales.
  • La pupille est ronde et moyenne, non saillante, l’iris est gris, brun doux.
  • Les écailles sont lisses et plates sauf les ventrales qui montrent une arête de chaque côté.
  • Le dos est uniforme, brun jaune à olive, de couleur "bronze",
  • Flancs et ventre jaune pâle, unis ou légèrement mouchetés de brun à la séparation dorso-ventrale.
  • Sur le front les écailles et les plaques sont triangulaires, aussi larges que longues, en contact direct avec les supraoculaires ; les pariétales sont plus longues mais à peu près aussi larges que les frontales.
  • Dorsales lisses et vernissées, parfois légèrement carénées dans la région postérieure, sur 21 ou 23 rangs à mi-corps.
  • Ventrales larges et étroites au nombre de 212 à 248.
  • Mélanisme rare, mais albinisme fréquent.

Labiales et rostrale jaune pâle, mouchetées supérieurement de brun ; 4e supralabiales séparées de la 5e par une mince ligne verticale sombre ; elle se retrouve plus bas, mais moins nette, entre les 5e et 6e infralabiales. Un petit point blanc bleuté marque postérieurement chaque dorsale.

Des bandes longitudinales claires et sombres apparaissent sur le dos de certains individus.

Attention, les jeunes ont un collier noir et jaune qui les fait ressembler à la Couleuvre à collier.

Habitat

  • Terrains secs et ensoleillés parsemés de buissons.
  • Coteaux rocheux, friches, broussailles.
  • Clairières et lisières de forêts, talus, berges, pentes buissonneuses.

Comportement

  • Diurne et crépusculaire.
  • Grimpe dans les arbustes pour s’exposer au soleil.
  • Nage bien

Alimentation

  • Rongeurs (campagnols et mulots) essentiellement, musaraignes, oisillons et oeufs,
  • Les jeunes consomment surtout des lézards.

Reproduction

  • Ovipare, elle pond 5 à 20 oeufs en juillet sous des végétaux en décomposition, qui se développent en deux mois.
  • Les jeunes mesurent 19 cm à la naissance.

Hibernation

  • Hiberne d’octobre / novembre à mars / avril dans une anfractuosité, parfois en groupe.

Remarques

  • Dans les vieux murs et ruines, parfois sous les toits des habitations anciennes.
  • Peut mordre si on l’attrape, mais non venimeuse.
  • Espèce protégée, localement en déclin à cause de la fermeture des habitats, elle est souvent écrasée sur les routes.

Synonymes : Elaphe longissima Laurenti 1768, Coluber aesculapi Lacepede 1789, Coluber longissimus Laurenti 1768, Elaphis aesculapii Duméril Bibron & Duméril 1854, Natrix longissima Laurenti 1768 Zamenis longissimus Utiger et al. 2002.