Corbeau freux

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Identifier le Corbeau freux

Le Corbeau freux (Corvus frugilegus) est un corvidé de la même taille que la Corneille noire avec laquelle on peut le confondre.

Les Corbeaux freux sont des animaux grégaires qui nichent en colonies.

Corbeau freux, photo Rémi RUFER © 2008

Description

  • Corps allongé et assez massif, tête angulaire.
  • Ailes longues à bord postérieure droit.
  • Queue assez longue et arrondie.
  • Entièrement noir brillant à reflets métalliques bleu violacé.
  • Bec long, épais et pointu, noir avec la base blanchâtre ce qui le distingue de la Corneille noire.
  • Large zone de peau nue blanchâtre à la base du bec
  • Pattes noires assez courtes et fortes avec des culottes de plumes tombant sur les pattes.
  • Oeil brun foncé.
  • Mâle et femelle sont rigoureusement identiques et vivent en colonies (très) bruyantes.
  • Longueur totale 43 à 48 cm.
  • Poids 400 à 530 g.
  • Envergure de 92 à 64 cm.

Habitat

  • Dans les grands arbres feuillus des bois, bosquets, alignements
  • Parcs urbains lors de la reproduction
  • Prairies humides, pâturages, cultures, et pelouses urbaines tondues pour se nourrir.

Comportement

  • Le Corbeau freux a bruyamment investi les arbres des parcs et des espaces verts des villes. Plusieurs facteurs expliquent son repli en ville : la tempête de 1999 a détruit les bosquets où il nichait habituellement. Comme pour l’humain, la ville constitue pour le freux un lieu de ralliement pour passer la nuit en groupe, après une journée de recherche de nourriture dans les régions environnantes. D’autre part, les arbres des villes, notamment les platanes, sont parmi les arbres les plus hauts dans certaines régions, et sont protégés du vent et du froid par les bâtiments environnants.
    L’abattage des arbres en bord de route le pousse également à gagner les villes.
  • Diurne
  • Très grégaire tout au long de l’année, forme de gros dortoirs hivernaux dans de grands arbres (avec Choucas, Corneilles).
  • Effectue des vols acrobatiques avec les courants ascendants.

Alimentation

  • Oiseau omnivore, il se nourrit de vers, de noix, de fruits, d’insectes, de rongeurs et de déchets.
  • Se nourrit au sol principalement (graines, tubercules, racines, insectes et leurs larves, vers de terre, petits mollusques)...

Migrations

  • Oiseau sédentaire,présent en France toute l’année.
  • Des individus du Bénélux, de la Baltique et de Russie hivernent en France de mi octobre à début mars.

Chant et cri

Le Corbeau freux est très bruyant et ne chante pas. Son cri nasillard varie du grave (kraa, kraa) à l’aigu (kiou, kiou). On dit que le freux croaille, croasse ou graille.

Reproduction

  • Il niche en colonies denses (corbeautières).
  • Nid de branchettes garni d’herbes sèches, feuilles et mousse, dans les rameaux les plus hauts d’un grand arbre.
  • Une ponte par an, de 3à 5 oeufs incubés 16 à 18 jours par la femelle.
    Jeunes nidicoles quittant le nid à 29 - 30 jours

Remarques
En hiver, il se concentre surtout dans le Nord-Est de la France, donc sa présence est intéressante à noter dans notre région Rhône-Alpes pour préciser ses effectifs hivernants au Sud.


Corbeau freux, photo Rémi RUFER © 2008
Corbeau freux