Les mangeoires

Publié le mardi 28 octobre 2008 -->


Le comportement des oiseaux aux mangeoires

Le comportement d’un oiseau est souvent un bon indice d’identification. Chaque espèce a développé sa propre niche écologique dans le jardin, donc en cas de problème d’identification, pensez aussi à observer ce que fait l’oiseau.

Manger dessus...

Certaines espèces s’installent carrément pour manger dans les mangeoires ou sur les tables de nourrissage. Des oiseaux comme les Verdiers, les Pinsons des arbres ou les Moineaux domestiques vont souvent se percher sur une mangeoire et y manger des graines avant de s’en aller. On les observera donc souvent se bousculer pour accéder à la nourriture sur le perchoir. Verdier sur une mangeoire, photo François Bahuaud, 02/2008
Verdier

Ou prendre et s’envoler...
D’autres espèces préfèrent manger à couvert, donc prendront des graines dans leur bec et s’éloigneront pour manger. Les Mésanges bleues et Mésanges noires rentrent dans cette catégorie. Il est en effet plus sûr pour de petites espèces de rester le moins de temps possible en terrain découvert.

Manger par terre
Des oiseaux comme les Merles noirs ou les Rouges-gorges pourront être observés occasionnellement aux mangeoires, mais ils se sentent chez eux quand ils sont au sol. Vous les observerez donc sur la pelouse, par exemple chercher des vers au sol.

Manger caché
Des espèces comme le Troglodyte mignon ou l’Accenteur mouchet se nourrissent également au sol, mais préfèrent rester bien cachés à couvert sous les buissons. Leur comportement rappelle celui d’une petite souris brune qui se faufile discrètement, sous les buissons, le long des haies.

Signaler son arrivée
Un autre moyen d’identifier les oiseaux est de les écouter. Les Mésanges à longue queue s’interpellent en groupe et annoncent toujours leur arrivée. Les oiseaux cachés dans les arbres peuvent également se découvrir simplement en écoutant leurs cris.

  • Les Tourterelles turques se manifestent d’abord par un "coucou-cou" caractéristique, qui signale leur présence perchées sur une haie, un arbre, ou une antenne de télévision.
  • Les Etourneaux sansonnet s’interpellent par des cris, lancés depuis un perchoir élevé (cheminée,...). Ils peuvent produire une grande diversité de bruits étranges, dont des cris et des chants. Cela ne signifie pas toujours une arrivée imminente dans votre jardin, mais ils peuvent venir en bande visiter votre mangeoire.

En gardant toujours un oeil ouvert et une oreille à l’écoute sur ce que les oiseaux sont en train de faire, vous pouvez observer un monde nouveau plein de couleurs dans votre jardin.