Oiseaux des jardins



Suivi participatif « oiseaux des jardins »

Contexte et objectifs

La LPO coordination Rhône-Alpes a initié en 2008 un nouveau programme de sciences participatives ayant pour objectif le suivi de la petite faune des jardins. Depuis le 26 mars 2012, ce suivi est relayé et remplacé par le programme national « Oiseaux des Jardins » (anciennement « petite faune des jardins »). Ce nouveau projet est mené conjointement par la LPO France et le Muséum National d’Histoire Naturelle. L’objectif reste le même et vise à suivre les populations d’oiseaux, ainsi que toutes les autres espèces animales fréquentant les jardins (mammifères, amphibiens, reptiles, etc.).

L’objectif principal d’une telle démarche est de convier le grand public à participer à une enquête dont l’intérêt est notamment de mettre en évidence les tendances d’évolution d’espèces dites « communes ». Ces espèces sont cependant vulnérables aux perturbations environnementales et anthropiques.

Ce programme s’adresse à tout type de public, naturalistes amateurs, confirmés ou professionnels, qu’il s’agisse d’observateurs individuels, de familles ou bien d’établissements scolaires. Il n’est pas nécessaire d’être un expert, l’essentiel étant de renseigner sur le site de saisie en ligne, les espèces identifiées avec certitude.

Moyens et résultats

Au cours de l’année 2012, 351 observateurs ont participé au programme en région Rhône-Alpes transmettant des observations sur 374 jardins. Cette année, 58 617 oiseaux (115 espèces différentes) ont été dénombrés et renseignés sur la base de données en ligne. Concernant les autres groupes, 998 reptiles ont été observés (7 espèces différentes), ainsi que 167 mammifères (9 espèce différentes) et enfin 66 amphibiens (7 espèces différentes).

Perspectives

Les principaux enjeux de ce programme pour les années à venir seront de pérenniser et de développer la participation du grand public.

Au cours de l’année 2013, un rapport d’étude sera réalisé dans lequel seront présentés les résultats de l’analyse des données accumulées depuis la mise en place du programme en 2008. Ce rapport sera également l’occasion de réaliser un bilan des moyens techniques et humains déployés pour atteindre les objectifs. Les suites à donner à cette action feront également l’objet de propositions.


Articles de cette rubrique