Pôles d’informations naturalistes (2014)

Publié le lundi 1er juin 2015 -->


La LPO Rhône-Alpes continue de suivre l’avancée des pôles d’informations naturalistes déjà lancés, et est toujours dans l’attente de la mise en place du pôle faune pour lequel elle est candidate à l’animation depuis 2007...

Pôles flore-habitats et gestion des milieux naturels

Ces pôles d’information continuent à se structurer avec des outils informatiques accessibles à tous, ainsi qu’avec un réseau de partenaires qui élaborent des stratégies de conservation de la flore, des habitats et des milieux naturels en général. La LPO Rhône-Alpes a pu prendre connaissance de l’avancée de ces travaux
en assistant à deux rencontres importantes en 2014 :

  • l’inauguration de la plateforme internet du pôle gestion le 6 juin au Conservatoire d’espaces naturels à Vourles
  • la réunion de présentation des pôles flore-habitat et gestion, organisée le 25 novembre à l’Hôtel du Département de l’Ardèche à Privas.

Pôle faune

Comme souhaité par M. le Préfet de Région, la DREAL et la Région ont proposé à l’automne 2014, plusieurs scénarios pour l’animation du futur pôle faune. La
LPO Rhône-Alpes, comme d’autres associations régionales, ont été consultées pour donner un premier avis sur chacun des scénarios, lors d’un entretien le 26 novembre.

Parmi les solutions évoquées ensemble : celle de commencer à travailler avec tous les détenteurs de données faune (vertébrés et autres), sur des projets communs à la fois utiles et communiquant pour une large adhésion. Cette solution permettrait notamment d’entamer quelques projets fédérateurs, sans attendre les prochaines décisions liées à l’Agence Nationale pour la Biodiversité et sa déclinaison dans
les régions.

La LPO Rhône-Alpes, dans ses travaux au quotidien, mène déjà des projets dans ce sens. Par exemple, la mise à jour des Listes Rouges régionales Chauves-souris, Reptiles et Amphibiens, est menée en concertation avec l’ensemble des parties-prenantes des Groupes Chiroptères et Herpétologique, qui regroupent de nombreux bénévoles et techniciens de diverses structures (associations, établissements publics, écologues,…). La validation de ces listes est prévue en 2015 par l’UICN et le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel. Autre exemple : la mise en ligne sur le portail faunerhonealpes.org, d’une restitution de plus de 5 millions de données faune confiées à la LPO par de très nombreux observateurs !