Séminaire : Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune


Les naturalistes appréhendent les écosystèmes aquatiques d’abord à travers les espèces qui y vivent, alors que les gestionnaires ont tendance à s’occuper avant tout du milieu. Mais s’en tenir à ce simple constat ne saurait être satisfaisant ! En effet, tout choix de gestion, d’entretien, de restauration amènera un changement dans la capacité d’accueil des différents cortèges d’espèces. Tout est lié, au fil de l’eau…

JPEG - 35 ko



Les cours d’eau sont aujourd’hui reconnus pour les services écologiques et sociaux qu’ils assurent : ils contribuent à l’épuration de l’eau, à son stockage, à la régulation des crues, à la récréation et au bien-être des citoyens qui viennent s’y promener…

Ils représentent aussi un réel intérêt écologique en abritant de nombreuses espèces, parfois rares et menacées, souvent emblématiques comme la Loutre ou le Castor.

La LPO Rhône-Alpes et l’Association Rivière Rhône-Alpes ont organisé un séminaire pour que protecteurs de la biodiversité et gestionnaires de cours d’eau échangent sur leur approche respective du « bon état écologique ». Chacun dans son cadre professionnel, l’un guidé par la Directive cadre sur l’Eau, l’autre par les Directives Habitat-Faune-Flore et Oiseaux, les deux réseaux œuvrent pour des écosystèmes fonctionnels, capables d’accueillir toutes les composantes de la biodiversité.

Ce séminaire s’est tenu les vendredi 12 et samedi 13 avril 2013, sur l’écosite du Val de Drôme (Eurre, 26). Trois grandes questions ont été abordées : comment mesurer, comment atteindre et comment se mobiliser pour le « bon état écologique » ?

En attendant de pouvoir découvrir ou redécouvrir les interventions (travail sur les bandes enregistrées en cours), nous mettons à votre disposition les diaporamas présentés par les différents spécialistes nous ayant fait l’honneur de participer à ce séminaire. Qu’ils soient ici encore remerciés, au nom de la Ligue pour la Protection des Oiseaux et de l’Association Rivière Rhône-Alpes.


Consultez les actes de ce séminaire (retransmission vidéo + diaporama)

I. Mesurer « le bon état » : méthodes et résultats

II. « Le bon état » : comment l’atteindre ?

III. « Le bon état » mobilise-t-il ?


Ce séminaire a eu lieu grâce au soutien financier de :

JPEG - 51.1 ko


Articles de cette rubrique