Préservation de la biodiversité en forêt - Bilan 2014


Publié le mardi 1er septembre 2015

Mis à jour le jeudi 16 juin 2016


Veille territoriale et implications concrètes en gestion forestière

Contexte et objectifs

Un tiers du territoire rhônalpin est couvert de forêts, d’où l’importance d’une prise en compte pertinente des enjeux biodiversité liés aux forêts dans les dynamiques et documents de planification tels que le SRCE trame verte, le SRCAE volet bois-énergie et bien entendu dans le schéma régional d’aménagement ONF et le schéma régional de gestion sylvicole de la forêt privée. La connaissance des peuplements forestiers rhônalpins et des enjeux biodiversité dans ces milieux est en effet disparate sur notre territoire. De plus, le partage d’informations entre les différents acteurs du domaine forestier et notamment entre naturalistes et gestionnaires est à poursuivre et développer.

Quatre axes ont été identifiés dans cette action régionale :

  • Identifier les forêts à enjeux en croisant les facteurs écologiques, économiques et sociaux
  • Identifier et étudier les forêts méconnues sur le plan naturaliste
  • Valoriser les connaissances naturalistes actuelles sur la biodiversité en forêt
  • Mobiliser le grand public sur le rôle écologique des forêts et leur protection

Moyens et résultats

Trois actions sont prévues entre 2014 et 2016 :

  • Valorisation des connaissances sur les espèces forestières et forêts patrimoniales pour une meilleure prise en compte dans la gestion
  • Etude des forêts à haute valeur écologique
  • Sensibiliser et organiser un inventaire participatif des forêts

En 2014, nous avons réalisé un premier état des lieux de nos données « faune » en milieu forestier en réalisant des cartes de pression de prospection et de diversité spécifique en forêt de Rhône-Alpes pour les quatre classes suivantes : amphibiens, reptiles, mammifères et oiseaux.

Ces cartes permettent de localiser les massifs sous-prospectés où il serait intéressant d’étudier plus précisément la faune présente. D’autre part, une cartographie de la présence d’espèces patrimoniales forestières permettra de préciser les enjeux en milieu forestier pour chaque département.

Le troisième volet a débuté en 2014 avec la définition d’un protocole de description des forêts à destination des bénévoles du réseau LPO ainsi que de deux journées de formation et d’échanges avec les bénévoles qui ont eu lieu en janvier 2015 dans le Pilat et près de Chambéry. Des documents d’information sur les enjeux biodiversité dans les forêts rhônalpines ont été créés afin de présenter la démarche de l’inventaire.

Perspectives

La réalisation des cartes va se poursuivre en 2015. Elles permettront notamment de sélectionner les massifs à étudier dans le cadre du deuxième volet de ce plan d’actions. Elles seront diffusées auprès des gestionnaires forestiers et de milieux naturels ainsi qu’auprès des collectivités.

Trois départements ont été sélectionnés afin d’étudier un massif et de localiser des forêts à haute valeur écologique dans la Drôme, l’Ain et la Savoie. Ces études auront lieu en 2015.

Enfin la diffusion de l’inventaire participatif va se poursuivre en 2015 au sein du réseau LPO
.
PNG - 807.5 ko