Protéger pour préserver, la LPO Rhône-Alpes et ERDF s’associent pour la sauvegarde de l’Aigle de Bonelli


Publié le lundi 9 novembre 2015

Mis à jour le jeudi 12 novembre 2015


ERDF Drôme Ardèche et la LPO Rhône Alpes convient les élus, les partenaires et les médias à assister à une opération technique délicate et spectaculaire afin de réduire les risques de mortalité liés aux lignes électriques sur les zones les plus sensibles utilisées par l’Aigle de Bonelli et définies par les naturalistes de la LPO.

Un partenariat de longue date

Malgré les efforts important d’ERDF pour enfouir les lignes, la distribution de l’énergie électrique nécessite, des ouvrages aériens. Ces derniers peuvent parfois constituer, par leur densité et leur conception, des risques majeurs pour les oiseaux lors de leurs déplacements (électrocution, collision).
Conscients de ce problème, ERDF et la LPO travaillent ensemble depuis plus de 10 ans pour protéger l’Aigle de Bonelli. Cette espèce en voie de disparition réside principalement dans le sud de la France et notamment dans le sud Ardèche. La protection de la biodiversité est un objectif commun entre le distributeur d’électricité et la LPO.

Des travaux d’aménagement

Les travaux, réalisés par des équipes spécialisées d’ERDF représentent un investissement de plusieurs milliers d’euro mais assurent une meilleure protection de l’Aigle de Bonelli ainsi que d’autres espèces d’oiseaux sensibles, mais aussi réduisent les risques de micro- coupures sur le réseau électrique.
Une équipe « Travaux Sous Tension » - TST – intervient sur les lignes 20 000 volts de la zone de St Remèze sans coupure de courant. Cette équipe va mettre en place des dispositifs permettant de réduire les risques d’électrocution lorsque les oiseaux se posent sur les poteaux électriques. 12 supports de désensibilisation pour l’avifaune seront équipés dans cette zone. L’opération la plus spectaculaire aura lieu le lundi 9 novembre.

Une ambition commune

La LPO et ERDF fondent de grands espoirs sur l’effet de ce partenariat. Cela concerne d’une part la protection de l’Aigle de Bonelli faisant l’objet d’un Plan National d’Action (PNA) du Ministère de l’Ecologie, mais également de nombreuses autres espèces d’oiseaux vivant dans les gorges de l’Ardèche telles que le Vautour percnoptère, le Vautour fauve, Le Grand-duc d’Europe, le Circaète Jean le Blanc mais aussi des espèces migratrices comme le Cigogne blanche.

Par ailleurs la distribution d’électricité bénéficiera d’une amélioration de la qualité par la baisse des coupures liées aux accidents d’oiseaux sur les lignes.

Contact presse LPO Rhône Alpes :
Michel Mure
michel.mure@lpo.fr
06 17 58 37 85

Retrouvez le communiqué de presse :