Déconfinés mais toujours aux aguets ! L’Aigle de Bonelli, vous connaissez ?

8 mai 2020

Mots-clés : ,


JPEG - 161.8 koAigle de Bonelli © Vincent Palomarès

C’est un des rapaces les plus menacé de France, notamment à cause du dérangement… Alors, au moment du déconfinement, soyez vigilant ! Si vous le rencontrez, profitez du spectacle, de loin, à l’aide d’une paire de jumelles et faites-vous discret !

En 2019, un troisième couple d’aigle de Bonelli s’est installé en Ardèche ! La ponte et l’éclosion ont eu lieu au printemps dernier et le jeune a ensuite été équipé d’une balise GPS afin que les équipes en charge de la protection de cette espèce puissent suivre ses pérégrinations pour les années à venir.

Les menaces qui pèsent sur cette espèce sont nombreuses et bien identifiées : destructions directes par la chasse, et ce malgré la protection officielle, électrocutions sur les pylônes et collisions avec les câbles électriques, percussions avec les éoliennes, altération des paysages et réduction du nombre de proies, dérangements par des activités de loisirs de plein air toujours plus importantes.

L’Aigle de Bonelli doit être protégé, sa présence en France dépend de la conservation et de l’accompagnement des quelques couples présents sur notre territoire, et notamment, en Auvergne-Rhône-Alpes. Jamais réintroduit, ce sont les efforts de conservation qui ont permis d’atteindre environ 35 couples, notamment grâce au travail de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes !

En savoir plus sur l’Aigle de Bonelli : https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/aigle-de-bonelli