Appel à don : Au secours des martinets du Centre de Sauvegarde de Clermont-Ferrand

17 juillet 2019

Mots-clés :


La période estivale est toujours la plus chargée au Centre de Sauvegarde de Clermont-Ferrand qui accueille, sur 3 mois seulement, 60% des plus de 2 000 oiseaux reçus annuellement. Et la star de l’été c’est le Martinet ! Nous en accueillons actuellement plus de 200, autant de bouches qu’il faut nourrir, et cela a un coût… Coût que nous n’arrivons plus à assumer. Nous lançons cet appel à don pour financer les besoins en nourriture et ainsi continuer la prise en charge des martinets et autres oiseaux qui sont arrivés au Centre massivement ces dernières semaines.

>>>>>>>>> DECOUVRIR LA CAMPAGNE ET FAIRE UN DON <<<<<<<<<

Vous préférez faire votre don par chèque ?

Envoyez-le à l’ordre de "LPO Auvergne-Rhône-Alpes", annoté au dos "Au secours des martinets" à :

LPO AuRA - Délégation Auvergne
2 bis, rue du Clos Perret
63100 Clermont-Ferrand

Votre don est déductible de votre impôt sur le revenu ! Donateur pour nos actions, vous bénéficiez d’une déduction d’impôt de 66% dans la limite des 20% de votre revenu imposable. Par exemple, un don de 100€ vous permet de déduire 66€ de vos impôts. La LPO Auvergne-Rhône-Alpes vous adressera un reçu fiscal en début d’année pour justifier de ce don sur l’année précédente.

Pourquoi tant de martinets en détresse ?

Les jeunes martinets qui grandissent sous des tuiles ou dans des cavités, forts exposés au soleil souffrent particulièrement de la chaleur. Lors des chaudes journées d’été, la chaleur s’accumule sous les toits, provoquant une montée de la température dans les nids des martinets. Les jeunes cherchent alors désespérément un peu de fraîcheur à l’entrée du nid au risque de tomber au sol et de se mettre en danger (chats, voitures…). En se penchant trop en avant, ils tombent. Contrairement à beaucoup d’autres espèces d’oiseaux, les adultes ne nourrissent plus leurs petits hors du nid et il faut savoir qu’un jeune martinet tombé à terre n’arrive plus à s’envoler. Seule solution de survie ? Un passage par le Centre de Sauvegarde.

Un nombre exceptionnel d’oiseaux à nourrir

Cette vague de chaleur a provoqué une arrivée massive d’oiseaux en perdition dans notre Centre de Sauvegarde de Clermont-Ferrand : des centaines de martinets noirs ont ainsi été recueillis et continuent de l’être. Fin juin, nous avons reçus plus de 250 oiseaux en 3 jours, dont environ 90 martinets.

Parmi ces 250 oiseaux, de nombreuses hirondelles aussi : 80 au total ! Des oiseaux auxquels s’ajoutent tous les autres pensionnaires reçus avant la canicule, et ceux que nous continuons de recevoir.

Les accueils représentent à plus de 90% des jeunes non sevrés, qu’il faut nourrir toutes les heures, pendant 10 à 12h par jour, tous les ¼ d’heure pour les plus jeunes. Une tâche colossale accomplie avec l’aide d’une équipe ultra-dévouée et motivée présente 7j/7, entre 10h et 12h par jour.

Afin de pouvoir supporter les coûts de nourriture engendrés par cet afflux exceptionnel d’oiseaux au Centre, nous lançons cet appel à don pour maintenir le soin apporté aux oiseaux et leur retour à la vie sauvage !